Les films en lices pour Cannes

De très nombreux films sont candidats à l’une des sélections du festival de Cannes, nous nous donnons nous aussi, avant que la sélection ne soit dévoilée le 14 Avril, au petit jeu des pronostics (quelque peu partisan et bien entendu sans engagement, d’autant que nous n’avons pas vu les films en question !)

Les films que l’on verrait bien en sélection officielle

MA LOUTE de Bruno Dumont (France)

bruno-dumont-MA LOUTE2

Bruno Dumont, prix citron de la presse très souvent, prix orange du public d’après nous, n’a pas fréquenté la compétition depuis quelque temps. Pourtant son cinéma a évolué, pour preuve le très peu banal et amusant Pt’it Quinquin. La nouveauté réside également en ce que désormais le professeur de philosophie n’est plus réticent à confier ses rôles à des acteurs professionnels. Au casting donc F. Luchini, Valéria Bruni Tedeschi et Juliette Binoche. Ce ne peut être que fameux !

LA FEMME DE LA PLAQUE ARGENTIQUE de Kiyoshi Kurosawa (Japon)

LA FEMME DE LA PLAQUE ARGENTIQUE de Kiyoshi Kurosawa 2

Alors lui on le veut en compétition depuis Tokyo Sonata. Shokuzai nous avait également bluffé et rentrait dans notre top 2013. Alors place à la nouveauté, à la fraîcheur d’un cinéaste qui aime réinventer les codes. On est très curieux de voir ce que cela peut donner dans une production qui offre un casting français prometteur: Constance Rousseau, Tahar Rahim, Olivier Gourmet, Malik Zidi, Mathieu Amalric

PLANETARIUM de Rebecca Zlotowski (France)

PLANETARIUM de Rebecca Zlotowski

On le voit en sélection officielle, principalement parce qu’il réunit à l’écran Natalie Portman et Lily-Rose Depp : une première pour toutes les deux dans un film français, pour ce dont on espère un film plus lumineux que réaliste, même si Rebecca Zlotowski est une figure de proue d’un mouvement du cinéma français naissant.

24 FRAMES BEFORE AND AFTER LUMIERE de Abbas Kiarostami (Iran)

24-Frames-Before-and-After-Lumiere
Kiarostami fait partie des habitués de la sélection, et ces films sont en général très égaux, a minima bon. On le verrait bien de nouveau en sélection.

THE NEON DEMON de Nicolas Winding Refn (Danemark)

THE NEON DEMON de Nicolas Winding Refn 2

Le casting compte dans ses rangs Elle Fanning, Jena Malone, Karl Glusman, Desmond Harrington, Christina Hendricks, Keanu Reeves. On espère revivre une expérience semblable à celle procurée par Drive.

PATERSON de Jim Jarmusch (Etats-Unis)

PATERSON de Jim Jarmusch

Jim Jarmusch nous a plutôt déçu ces derniers temps. Peut être qu’Adam Driver peut l’aider à retrouver un souffle qui a pu lui manquer dans ses derniers films, notamment  Only Lovers Left Alivecertes inspiré, mais auquel il manquait ce petit quelque chose qui fait passer une oeuvre dans une autre dimension. Le casting comprend également Golshifteh Farahani  – ancienne compagne de Louis Garrel – et Kara Hayward, que l’on avait découvert dans Moonrise Kingdom et qui est membre de l’académie Mensa depuis ses 9 ans !

JUSTE LA FIN DU MONDE de Xavier Dolan (Canada)

JUSTE LA FIN DU MONDE de Xavier Dolan 2

Dolan en compétition, c’est désormais une évidence après Mommy. La seule véritable question est de savoir quel sera son look.

PHOTOS DE FAMILLE de Cristian Mungiu (Roumanie)
Au delà des collines était d’un grand sérieux, et d’une très belle facture. Un film plein, riche. Ce n’est pas pour rien que Mungiu est un leader de la nouvelle vague roumaine.

NOCTURAMA de Bertrand Bonello (France)

NOCTURAMA de Bertrand Bonello

On a envie que Bonello nous propose un film d’un niveau comparable voire supérieure à l’Apollonide, souvenirs de la maison close. On espère que l’épisode Saint Laurent, au final un peu creux, n’était qu’une mauvaise passe.

FAIS DE BEAUX RÊVES de Marco Bellocchio (Italie)
Bellochio compte parmi les grands cinéastes italiens toujours en vie, capable de proposer de belles images, de se lancer dans des projets académiques ou au contraire intime. Les (beaux) rêves qu’il nous propose seront avec Bérénice Béjo et Emmanuelle Devos, Qui sait peut être un film aussi puissant que Biongorno Notte ?

LE LONG DE LA VOIE LACTÉE de Emir Kusturica (Serbie)

Le_long_de_la_Voie_Lactee

Cela fait si longtemps que l’on a pas ri de son univers foutraque et débordant d’énergie ! Son regard très slave ferait un bien fou à la croisette ! Et puis, ce peut être l’occasion de revoir Monica Bellucci. Rien que le titre nous donne envie de revoir l’un de ceux qui ont reçu deux palmes d’or en compétition.

LA LA LAND de Damien Chazelle (Etats-Unis)

LA LA LAND de Damien Chazelle

Whiplash a triomphé partout où il a concouru. Damien Chazelle convie cette fois Emma Stone, Ryan Gosling et John Legend à participer à une comédie musicale. Un tel projet ne peut que finir en compétition !

OPPENHEIMER STRATEGIES de Joseph Cedar (Israêl)

OPPENHEIMER STRATEGIES de Joseph Cedar
Joseph Cedar a déjà eu le droit à la compétition internationale et son film Footnote très intelligent et malin était passé injustement inaperçu. Ce ne devrait pas être le cas de ce nouveau projet, puisqu’au casting il compte sur Richard Gere, Michael Sheen et Steve Buscemi.

ORPHELINE de Arnaud des Pallières (France)

ORPHELINE de Arnaud des PallièresLe réalisateur du très maîtrisé Michael Kohlhaas revient avec un projet qui s’articule autour des deux Adèle les plus à la mode: Adèle Haenel et Adèle Exarchopoulos. A leurs côtés, nous retrouvons Nicolas Duvauchelle, Gemma Aterton, Sergi Lopez ou encoreJalil Lespert.

THE LIGHT BETWEEN OCEANS de Derek Cianfrance (Etats-Unis)

Derek Cianfrance avait été l’une des sensations en sélection parallèle en 2010, dans une très triste édition avec Blue Valentine. Depuis il a quelque peu confirmé avec  The Place Beyond the Pines. Là encore le casting a de quoi séduire les organisateurs puisqu’aux côtés de  Rachel Weisz nous retrouvons Michael Fassbender

RESTER VERTICAL de Alain Guiraudie (France)

@ATB_-_F-_Sabatier_18_-2
@ATB_-_F-_Sabatier_18_-2

Alain Guiraudie a trouvé de nombreux soutiens avec l’Inconnu du lac, film policier étrange, troublant. Il ne serait pas étonnant de le voir entrer dans la cour des grands.

THE WAILING de Na Hong-Jin (Corée du Sud)

THE WAILING de Na Hong-Jin 2The Chaser et The murderer sont deux de ses films récents, et lors de Travelling Séoul nous les avons revus avec plaisir. Ce réalisateur a le sens du rythme, et sait nous désorienter et nous amuser tout à la fois. Très stylé et mine de rien original, il serait étonnant qu’on ne lui propose pas une place dans la sélection officielle.

Les films que l’on verrait bien en sélection parallèle

Quand l’année est plutôt pauvre, comme l’année dernière ou en 2010, d’un point de vue cinématographique, les sélections parallèles offrent souvent des films plus agréables à regarder, ou plus originaux. Nous avons donc choisi quelques films que l’on pourrait retrouver en sélection Un Certain Regard ou La Quinzaine des Réalisateurs.

NERUDA de Pablo Larrain (Chili)

NERUDA de Pablo Larrain 2On se souvient de No du même auteur. On ne sait pas grand chose de ce nouveau projet, on se dit qu’il peut y avoir une surprise intéressante.

CAROLE MATTHIEU de Louis-Julien Petit (France)

CAROLE MATTHIEU de Louis-Julien Petit 2

Vous reconnaissez ce profil ? Eh bien, c’est la raison pour laquelle nous voulons voir ce film: Isabelle Adjani, tout simplement.

CLASH de Mohamed Diab (Egypte)
Second long métrage du réalisateur de Les femmes du bus 678, il devrait lui aussi se voir confier une plage d’exposition plus importante. Ce pourrait être la compétition officielle même, en général le nombre de films africains pouvant prétendre à la sélection officielle étant un peu plus restreint que dans d’autres régions du monde.

LA REGION SALVAJE de Amat Escalante (Mexique)
On l’a déjà vu à Cannes avec Heli, film à l’univers violent. On n’aimerait pas le voir en compétition officielle, mais on reconnaît qu’il a un regard singulier.

THE SALESMAN de Asghar Farhadi (Iran)

THE SALESMAN de Asghar Farhadi

Le réalisateur d’Une Séparation sait faire des films intelligents, prolixes. On lui a ouvert la porte en sélection officielle avec le passé, qui n’était pas un coup de maître. On lui prédit donc une rétrogradation.

THE RED TURTLE de Michael Dudok de Wit (Pays-Bas)

THE RED TURTLE de Michael Dudok de Wit

Pourquoi un dessin animé ? Parce qu’il s’agit là du premier projet du Studio Ghibli hors des frontières japonaises, que celui qui est à l’origine du projet est Isao Takahata  à qui l’on doit le magnifique Le Tombeau des Lucioles.

SIERANEVADA de Cristi Puiu (Roumanie)

SIERA-NEVADA de Cristi Puiu

On lui doit La Mort de Dante Lazarescu et Aurora, et la nouvelle vague roumaine n’en finit plus de séduire.

THE BAD BATCH de Ana Lily Amirpour (Etats-Unis)

THE BAD BATCH de Ana Lily Amirpou
On nous annonce un film de genre qui réunit Jim Carrey, Keanu Reeves,  et Diego Luna. Le synopsis fait penser à un projet d’Eli Roth, puisque dans le Texas il serait question d’amour et de cannibalisme. Rien que cela. Un certain regard dira-t-on.

PAYS de Chloé Robichaud (Canada)

chloe rebichaud
@Lemagcinema

On avait rencontré Chloé Robichaud il y a quelques temps à Cannes alors qu’elle y présentait Sarah préfère la course. Depuis elle a notamment réalisé une web-série Féminin-Féminin.

ETERNITÉ de Tran Anh Hung (Vietnam)

ETERNITÉ de Tran Anh HungCela fait en fait une éternité que l’on a perdu de vu le réalisateur de L’odeur de la papaye verte qui obtint la caméra d’or en 1993, même s’il y a eu A la verticale de l’été ou Cyclo. Il convie ici  Jérémie RénierBérénice Béjo, Mélanie Laurent et  Audrey Tautou .

LA LOI DE LA JUNGLE de Antonin Peretjatko (France)

LA LOI DE LA JUNGLE de Antonin PeretjatkoOn retient ce film pour son histoire: celle d’un gars qui souhaite monter une station de ski en Guyane, pour le trio de La Fête du 14 juillet (Vincent Macaigne, Antonin Peretjatko et Vimala Pons) et ceux qui les accompagne: Mathieu Amalric, Pascal Légitimus et Jean-Luc Bideau.

 L’ENNEMI INVISIBLE de Jonathan Littell (France)

L’ENNEMI INVISIBLELe Quand l’auteur [d]es Bienveillantes, lauréat du prix Goncourt en 2006 passe derrière l’écran, on s’attend à un regard nouveau.

LA FILLE DE BREST de Emmanuelle Bercot (France)

LA FILLE DE BREST de Emmanuelle Bercot

Après son prix d’interprétation pour Mon Roi et après avoir fait l’ouverture du dernier festival de Cannes avec La Tête Haute, il ne serait pas étonnant de revoir de nouveau Emmanuelle Bercot sur la Croisette en sélection parallèle.  Derrière ce titre La Fille de Brest se cache en fait un récit autour du scandale du Mediator. On y retrouve deux interprètes qui viennent de recevoir des césars:  Sidse Babbet Knudsen  [L’hermine] et Benoit Magimel.

L’ÉCONOMIE DU COUPLE de Joachim Lafosse (Belgique)

L’ÉCONOMIE DU COUPLE de Joachim Lafosse

Joachim Lafosse associé à Cédric Kahn, au casting  Bérénice Béjo,  coécrit avec Mazarine Pingeot, le projet semble alléchant.

Les films que l’on voudrait éviter de voir en sélection (Faut bien râler)

On les aime bien mais ils nous ont décus, ou bien on sait que beaucoup les aiment mais on n’a pas jusqu’à présent adhéré, voici une petite liste de films que l’on voudrait ne pas voir à Cannes mais qui y seront sûrement ! 

DANIEL BLAKE de Ken Loach (Grande Bretagne)

DANIEL BLAKE de Ken Loach

Ken Loach ne fait pas que des très bons films. On aimerait le revoir faire un film fort et non un film facile. Et on aimerait que Thierry Frémeaux soit plus exigeant avec lui.

AFTER THE STORM de Hirokazu Kore-Eda (Japon)

AFTER THE STORM de Hirokazu Kore-Eda

Idem, on trouve que Kore-Eda est trop systématiquement retenu, alors que pour notre part il nous semble qu’il ne progresse pas, restant dans un cinéma propre.

LA FILLE INCONNUE de Jean-Pierre & Luc Dardenne (Belgique)

LA FILLE INCONNUE

La qualité des films des frères Dardenne ne va pas croissante. Ils ne parviennent pas à se renouveler, leur style a vécu également. De surcroît, ils sont aujourd’hui de meilleurs producteurs que réalisateurs. Même s’il se dit que cet opus aurait quelque chose d’un policier.

PERSONAL SHOPPER de Olivier Assayas (France)

PERSONAL SHOPPER de Olivier Assayas

On craint une suite de Sils Maria. Assayas, c’est souvent bien, c’est rarement géantissime.

LOVING de Jeff Nichols (Etats-Unis)

LOVING de Jeff Nichols

On doit être les seuls, mais nous on n’aime pas Take Shelter et encore moins Mud.

RÉPARER LES VIVANTS de Katell Quillévéré (France)

RÉPARER LES VIVANTS de Katell Quillévéré
Katell Quillévéré ne nous a pas fait rêver avec Un poison violent ou  Suzanne, même si le casting peut impressionner : Finnegan OldfieldAnne Dorval, Dominique Blanc, Alice Taglioni, Emmanuelle Seigner, Tahar Rahim, Kool Shen, Bouli Lanners, Monia Chokri,, Alice de Lencquesaing, .

JULIETA de Pedro Almodovar (Espagne)

Comme pour Ken Loach ou Kore-Eda il nous semble qu’Almodovar ne fait pas que d’excellents films, mais que sa sélection est par trop systématique.

ELLE de Paul Verhoeven (Pays-Bas)

Puisse cela être une adaption de Philippe Djian qui réunit Isabelle Huppert, Anne Consigny, Alice Isaaz, Virginie Efira, Laurent Laffite, , , Charles Berling,   Vimala Pons ça remonte à quand le dernier bon film de Verhoeven ?

AMERICAN HONEY de Andrea Arnold (Grande Bretagne)
Shia LaBeouf certes … Mais Andrea Arnold, c’est si glauque comme cinéma !

THE HANDMAID de Park Chan-wook (Corée du Sud)

THE HANDMAID de Park Chan-wook

Park Chan Wook est un grand gamin sur-côté. Dans le genre, Na Hong-jin est bien meilleur à nos yeux.

VOYAGE OF TIME de Terrence Malick (US)

VOYAGE OF TIME de Terrence MalickVous voulez vraiment savoir pourquoi on ne veut pas voir cette année Malick à Cannes ?

CAFÉ SOCIETY de Woody Allen (Etats-Unis)

CAFÉ SOCIETY de Woody Allen

Woody on l’adore, mais ces temps derniers, pour un bon film, il y en a deux qui sont trop légers.

 

UNE VIE de Stéphane Brizé (France)

La loi du marché n’était pas franchement notre tasse de thé ! Et la nouvelle de Maupassant nous semble un peu prêt aussi dure à adapter que Madame Bovary.

PARIS PIEDS NUS de Dominique Abel, Fiona Gordon (Belgique)

PARIS PIEDS NUS de Dominique Abel, Fiona Gordon

Rumba, La Fée, c’est un style certes, mais on n’a pas été séduit plus que cela pour notre part.

 

 

 

0.00 avg. rating (0% score) - 0 votes

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *