#Dinard2016: Notre cahier critique

Du 28 septembre au 2 octobre 2016, Dinard, la ville la plus british de Bretagne, propose la 27ème édition de son Festival du film britannique. Pendant 5 jours, la cité emblématique de la Côte d’Emeraude présente au public et aux professionnels 6 films en compétition, de nombreuses avant-premières, des rétrospectives, des séances spéciales, des rencontres, Masterclasses, et rend hommage à de grands acteurs du cinéma britannique.

Nous vous proposons ici notre cahier critique:

En compétition:


This Beautiful Fantastic

8tbf_bella_jessica_brown_findlay_alfie_s_garden-600x338

Film de Simon Aboud, Christine Alderson | 1h40

Avec Jessica Brown Findlay, Jeremy Irvine, Andrew Scott, Tom Wilkinson

Bella Brown, jeune femme pétillante, rêve d’écrire un succès de la littérature enfantine. La vie n’est pas tendre avec elle : enfance malheureuse, ambitions contrariées et une boss infecte. Bella est touchée mais pas coulée … Atteinte d’une véritable phobie pour la faune et la flore, elle se voit menacer d’expulsion si elle ne s’occupe pas de son jardin, devenu une véritable jungle. C’est alors qu’elle fait la connaissance de son riche voisin Alfie Stephenson, un terrible grincheux qui s’avère être également un horticulteur hors-pair.

Notre avis: **

Un film qui propose un récit enjoué, qui s’amuse des détails comme pouvait le faire Amélie Poulain. L’univers visuel est différent, mais le parti-pris nous semble participer à une même ambition, plaire au plus grand nombre.  L’écriture est très fluide, les personnages bien définis, et chacun évolue assez naturellement en proposant son propre univers en complément de celui des autres. Nous aurons donc le grincheux qui s’humanise, le cordon bleu dévoué, et le géo-trouvetout qui entoure notre Amélie Poulain like dans un jardin de bohème, de saveurs, et secret. Agréable !

 


Away

away

Film de David Blair | 1h50

Avec Timothy Spall, Juno Temple, Susan Lynch…

Alors que tout semble pourtant les séparer, Joseph et Ria se lient d’une improbable amitié. Les deux personnages à la dérive devinent en l’autre la possibilité d’une vie meilleure…
Une histoire d’amour, de deuil et d’espérance dans l’univers féérique de Blackpool.

Notre avis: *(*)

Away propose une histoire de double rédemption imbriquée, de soutien voire de solidarité sur fond d’addiction, de trafic de drogue et de suicide collectif. Un peu chargé nous direz-vous, très fabriqué surtout. Mais nous rejoignons Claude Lelouch qui a tenu a lui décerné un prix coup de cœur, pour sa mise en scène. Car celle-ci, si elle n’est pas égale sur toute la longueur, est pour le moins protéiforme et dans l’ensemble réussie. Les effets de reflets dans un miroir, les éclairages fêtes foraine, les mouvements de caméra rotatifs – si chers à C. Lelouch, sont bien sentis. La narration suit elle une trame chronologique entrecoupé d’analepses explicatives, parti pris intéressant. Sauf que le temps d’exposition initial, quelques scènes s’étirent, et surtout le caractère redondant des analepses nuisent au rythme.


Chubby Funny

chubby_funny_pic_7-600x294

Film de Harry Michell | 1h25

Avec Harry Michell, Augustus Prew, Isabella Laughland, Alice Lowe…

Oscar est sûr d’avoir du talent. Il se trompe. Il pense que rien n’est jamais sa faute. Là encore, il se trompe. Fraîchement installé à Londres pour percer dans le milieu du spectacle, il est vite rattrapé par les mêmes problématiques : les copains, le sexe et la quête d’un épanouissement absolu… Pas simple d’être dans la peau du petit gros marrant…

Notre avis: pas encore vu


Sing Street

SING STREET_Affiche

Film de John Carney
Dublin, les années 1980. La pop, le rock, le métal, la new-wave passent en boucle sur les lecteurs K7. Conor, un lycéen dont les parents sont au bord du divorce, est obligé de rejoindre les bancs de l’école publique dont les règles d’éducation diffèrent de celles de l’école privée qu’il avait l’habitude de fréquenter. Il se retrouve au milieu d’élèves turbulents qui le malmènent, et de professeurs exigeants qui lui font rapidement comprendre qu’en tant que petit nouveau, il va devoir filer doux. Pour s’échapper de cet univers violent, il n’a qu’un objectif : impressionner la plus jolie fille du quartier, la mystérieuse Raphina. Il décide alors de monter un groupe et de se lancer dans la musique, univers dans lequel il ne connaît rien ni personne. Afin de la conquérir, il lui propose de jouer dans son futur clip…
Notre avis: **
Un film populaire qui joue sur les bons sentiments, l’espoir, l’optimisme, l’amour, offre des contrastes permanents, et une bande son hétéroclite toute droit sortie des années quatre vingt à la quelle viennent se greffer des compositions un peu plan plan. Prix du public à n’en pas douter.


Moon Dogs

77ggmx6m

Film de Philip John | 1h34

avec Jack Parry Jones, Tara Lee, Christy O’Donnell…

Michael et son beau-frère Thor, un musicien de génie, vivent sur une petite île des Shetland perdue au nord de l’Ecosse. Sans autre point commun que le mariage de leur parent respectif, les deux garçons se parlent à peine. Par la faute de Thor, Michael voit partir en fumée son projet d’aller à l’université avec sa petite amie Lucy; ils se lancent alors dans un road-trip effréné qui mettra à mal leur relation déjà tendue. En route vers Glasgow, ils rencontrent Caitlin, une jeune femme libre et singulière qui rêve d’être chanteuse…

Notre avis: *

Moon dogs convie deux demi-frères plutôt opposés -le mutique ténébreux et le romantique volubile maladroit- à un road movie classique dans la comédie anglaise: l’appel de la grande ville – ici Glasgow, l’appel de l’amour. Pour autant, et contrairement à Sing Street, Moon dogs n’est absolument pas un feel good movie, quoi que la musique – d’un membre de Bryan Johnson Massacre – y tienne une place importante. Au contraire, le film se veut porter par le souffle de la « rébellion moderne » pour citer son interprète principale.  Elle chante d’ailleurs très bien, avec une voix pleine d’émotion et la scène finale, évidemment musicale eut du en tirer profiter. En lieu et place, le choix musical est fait de feutrer sa voix, de la faire murmurer. Tout un symbole de ce film à l’écriture masculine, qui ne se plait ni dans la nuance, ni dans l’élan joyeux. Des thématiques assez sombres viennent ponctuer le périple, mais aucune force véritable ne s’en dégage.


Prevenge

prevenge2-600x400

Film de Alice Lowe | 1h28

Avec Alice Lowe, Kate Dickie, Gemma Whelan, Jo Hartley …

Ruth est enceinte… et une tueuse en série aussi absurde que vicieuse! Elle se glisse dans la peau de différents personnages pour mieux gagner la confiance de ses victimes issues de tous les milieux, avant de les condamner à une mort qui les punira de leur égoïsme. Toutefois, dans sa folie, Ruth reste méthodique : le père de son enfant est décédé, et c’est son fœtus qui lui intime de s’en prendre à la Terre entière.

Dans cette aventure, Ruth a pour unique confidente une sage-femme bienveillante qui l’incite à faire table rase du passé afin d’endosser le rôle de mère aimante et épanouie que la société attend d’elle. Aux prises avec sa conscience, sa solitude et un foetus TRÈS exigeant, Ruth peut-elle, en devenant mère, se racheter, ou court-elle à sa perte ?

Notre avis: pas encore vu

En avant première:


Lady Macbeth

ladymacbeth_01

Film de William Oldroyd | 1h29 | 2016

Avec Florence Pugh, Cosmo Jarvis, Paul Hilton, Naomi Ackie, Christopher Fairbank

Le metteur en scène William Oldroyd transpose la Lady Macbeth du roman de Nikolai Leskov vers l’Angleterre du XIXè siècle. Dans ce conte gothique, une jeune femme, piégée dans un mariage convenu, se livre à une liaison passionnée qui conduit au chaos et à un tourbillon de meurtres dans la contrée.

Notre avis: pas encore vu


I, Daniel Blake

idb_day_2__c_2016_sixteenfilms_whynotproductions_wildbunch_lepacte-600x400

Film de Ken Loach | 1h40

Avec Natalie Ann Jamieson, Mark Burns, Colin Coombs, Harriet Ghost

Pour la première fois de sa vie, Daniel Blake, un menuisier anglais de 59 ans, est contraint de faire appel à l’aide sociale à la suite de problèmes cardiaques. Mais bien que son médecin lui ait interdit de travailler, il se voit signifier l’obligation d’une recherche d’emploi sous peine de sanction. Au cours de ses rendez-vous réguliers au « job center », Daniel va croiser la route de Rachel, mère célibataire de deux enfants qui a été contrainte d’accepter un logement à 450 km de sa ville natale pour ne pas être placée en foyer d’accueil. Pris tous deux dans les filets des aberrations administratives de la Grande-Bretagne d’aujourd’hui, Daniel et Rachel vont tenter de s’entraider…

Notre avis: ****

I, Daniel Blake : attention, chef-d’oeuvre !


The Hippopotamus

scene_36_d_42a-600x400

Film de John Jencks  | 1h26

Avec Roger Allam, Matthew Modine, Russell Tovey, Fiona Shaw

Afin de percer le mystère de certaines guérisons miraculeuses, Ted Wallace, poète déchu, est prié de se rendre au manoir de ses amis, le couple Logan ; leur fils de 15 ans aurait des dons de guérisseur qu’ils aimeraient faire connaître, sans toutefois comprendre les méthodes peu conventionnelles de leur enfant. Animé par une passion poétique pour la vérité, Ted va démystifier ces miracles et épargner ainsi au jeune homme une vie toute entière d’humiliations.

Notre avis: pas encore vu


Whisky Galore

maxresdefault

Film de Gillies Mackinnon (98’)

Avec James Cosmo, Ellie Kendrick, Sean Biggerstaff, Gregor Fisher, Naomi Battrick, Eddie Izzard…

Les habitants de l’île isolée de Todday, dans l’archipel écossais des Hébrides, étaient plutôt épargnés par le rationnement imposé en tant de guerre. Jusqu’à ce que le whisky vienne à manquer ! Au beau milieu de cette tragédie, le naufrage du S.S. Cabinet Minister va toutefois changer la donne: dans ses cales, 50 000 caisses de whisky seront récupérées par les habitants de Todday qui déploieront des trésors d’ingéniosité pour les dissimuler, au grand dam des militaires britanniques en poste sur l’île.

Notre avis: pas encore vu


Finding Altamira

1118full-finding-altamira-poster

Film de Hugh Hudson (97’)

Avec Antonio Banderas, Clément Sibony, Golshifteh Farahani, Rupert Everett…

1879, dans le nord de l’Espagne. La jeune Maria Sautuola et son père Marcelino, un archéologue amateur, font une découverte tout à fait extraordinaire: les premiers éléments d’art rupestre de l’histoire; des peintures extrêmement bien conservées et d’une grande précision représentant un galop de bisons. Mais la mère de Maria, la très pieuse Conchita, n’est pas seule à être perturbée par l’idée que des «sauvages» préhistoriques aient pu produire des œuvres aussi sublimes. En effet, l’Eglise catholique considère la possibilité d’une création artistique vieille de 10 000 ans comme une remise en question de la Bible par des mécréants. Véritable scandale, les scientifi ques de l’époque s’avèrent tout aussi dogmatiques et réactionnaires…

Notre avis: pas encore vu


Adult Life Skills

please_use_these_adult_life_skills_jo_irvine_2-1-600x400

Film de Rachel Tunnard (97’)

Avec Jodie Whittaker, Lorraine Ashbourn, Rachael Deering, Brett Goldstein… Anna est coincée: à presque 30 ans, elle vit dans la cabane au fond du jardin de sa mère et met en scène ses pouces dans des vidéos… Sa mère l’incite à se prendre en main et à adopter une coupe de cheveux qui fasse «moins garçon manqué» ; Anna, quant à elle, voudrait juste que sa mère lui FOUTE LA PAIX !

Notre avis: pas encore vu


Bridget Jones Baby

ew-1396-jones-cover-2_612x380_0

Film de Sharon Maguire | 1h37

Avec Renee Zellweger, Colin Firth, Patrick Dempsey

Après avoir rompu avec Mark Darcy, Bridget se retrouve de nouveau célibataire, 40 ans passés, plus concentrée sur sa carrière et ses amis que sur sa vie amoureuse. Pour une fois tout est sous contrôle! Jusqu’à ce que Bridget fasse la rencontre de Jack… Puis retrouve Darcy… Puis découvre qu’elle est enceinte… Mais de qui ?

Projection spéciale.

 Notre avis: pas encore vu


Brakes

brakes

Film de Mercedes Grower (84’)

Avec Julian Barratt, Kerry Campbell, Julia Davis, Noel Fielding, Kerry Fox…

“Si vous saviez comment ça allait finir, est-ce que vous vous lanceriez?” Neuf couples. Neuf histoires mouvementées. Prenant comme point de départ leurs séparations, aussi absurdes que brutales, on revient en arrière jusqu’à l’instant de leurs premières amours. La ville de Londres, quant à elle, joue le rôle de l’entremetteuse dans ces histoires uniques. Et qui résonnent pourtant en chacun de nous…

Notre avis: pas encore vu


Coriolanus

coriolanus

Film de Ralph Fiennes (123’)

Avec Gerard Butler, Ralph Fiennes, Vanessa Redgrave…

Les citoyens de Rome ont faim. Coriolanus, grand héros et soldat aux idées inflexibles, se présente aux élections consulaires mais méprise le peuple. Ses projets extrêmes déclenchent une sanglante révolte de masse. Manipulé et trahi par ses adversaires, Coriolanus part en exil. Banni par les siens, il s’allie alors à son ancien ennemi pour retourner à Rome et se venger

Notre avis: pas encore vu


Detour

detour_5-387x600

Film de Christopher Smith (100’)

Avec Emory Cohen, Tye Sheridan, Stephen Moyer, John Lynch, Bel Powley

Harper, un jeune étudiant, déteste son beau-père, responsable d’un accident qui a plongé sa mère dans le coma. Un soir, alors qu’il noie son chagrin dans l’alcool, il élabore un plan avec un voyou et une stripteaseuse pour l’assassiner. Le lendemain, à peine remis de sa cuite, Harper n’a pas le temps de se souvenir de sa rencontre qu’il se retrouve embarqué dans une virée vengeresse, contraint d’assumer ses choix.

Notre avis: pas encore vu


Eat Local

el_poster_artwork-449x600

Film de Jason Flemyng (88’)

Avec Charlie Cox, Mackenzie Crook, Tony Curran, Freema Agyeman, Billy Cook…

La réunion cinquantennale des vampires britanniques se tient dans une paisible maison de campagne. Bien malgré lui, Sebastian Crockett se retrouve au milieu de cette assemblée assoiffée de sang. Très vite, son rêve d’une nuit torride en compagnie de la délicieuse Vanessa, elle-même vampire, tourne à la lutte pour la survie. Mais le cauchemar de Sébastien ne fait que commencer puisqu’une troupe de chasseurs de vampires armés jusqu’aux dents s’invitent à la fête, résolus à en découdre.

Notre avis: pas encore vu


Hi-Lo Joe

hi_lo_party-1-300x300

Film de James Kermack (93’)

Avec Gethin Anthony, Tom Bateman, Lizzie Philips…

Joe Ridley est le roi de la fête; de toutes les fêtes, à vrai dire. Adoré de tous et, en apparence, amoureux de la vie, il mène une existence très «rock ‘n’ roll». Mais sous la surface, il est hanté par des pulsions destructrices. Un soir, son ex-petite amie Elly s’invite à une de ses fêtes. Toujours amoureux, ils reprennent leur relation là où ils l’avaient laissée. Mais les vieilles habitudes ont la peau dure, et même si Joe y met vraiment du sien, ses vieux démons ne tardent pas à revenir le hanter…

Notre avis: pas encore vu


Love Is Thicker Than Water

loveisthickerthanwater-300x300

Film de Emily Harris & Ate de Jong (90’)

Avec Ellie Kendrick, Lydia Wilson, Johnny Flynn, Juliet Stevenson…

Elle est violoncelliste, issue d’une famille bourgeoise londonienne. Il est Gallois et livreur à vélo… Tout semble les séparer, et pourtant Vida et Arthur tombent amoureux fous. Mais leur idylle est sévèrement mise à l’épreuve quand vient le moment des présentations aux familles, car chacun doit faire face à un immense fossé social et culturel. À la fois sensible, touchant, décalé et tragique, Love Is Thicker Than Water porte un regard nouveau sur la façon dont les conflits familiaux peuvent remettre en cause les histoires d’amour. Un Roméo et Juliette d’aujourd’hui.

Notre avis: pas encore vu


Stratton

272844-jpg-c_215_290_x-f_jpg-q_x-xxyxx

Film de Simon West (95’)

Avec Dominic Cooper, Tyler Hoechlin, Tom Felton, Connie Nielsen…

Stratton est un agent du Special Boat Service du MI6. Avec son co-équipier américain Marty, il s’infiltre dans un laboratoire iranien pour intercepter des armes bio-chimiques mortelles. Mais la mission tourne mal… De retour à la base, Stratton et son équipe se lancent dans une course contre la montre. Leur mission: débusquer la cellule terroriste internationale qui est en possession des armes chimiques volées et les détruire avant qu’elle ne puisse les utiliser.

Notre avis: pas encore vu


Tommy’s Honour

cldf2uiukaagagk-599x300

Film de Jason Connery (112’) Avec Jack Lowden, Peter Mullan, Sam Neill…

1866, à St. Andrews en Ecosse. «Old Tom» Morris, le greenkeeper du Royal & Ancient golf club est une légende locale. Le sport lui doit non seulement la norme internationale du 18 trous, mais également la création du premier championnat Open. Mais son fils Tommy ne tarde pas à lui voler la vedette: encore adolescent, il remporte l’Open et devient l’«élégant jeune homme» qui fait connaître le golf en devenant le premier joueur pro. Malgré leur passion commune, père et fils sont fréquemment en désaccord car ils n’ont pas la même approche des conventions sociales.

Notre avis: pas encore vu


Tourner pour vivre

photo_unplusune_tournage_01_hd-600x400

Film de Philippe Azoulay (110’)

J’ai retrouvé Tintin, il a plus de 77 ans, il fait du cinéma et court le monde à la recherche du sens de la vie. Dans la tête d’un créateur. Durant 3 ans nous partageons la vie d’un cinéaste et sa croyance en l’incroyable fertilité du chaos. Un voyage inédit, une aventure artistique, une expérience humaine et spirituelle avec Claude Lelouch.

Notre avis: pas encore vu


Versus, The Life and Films of Ken Loach

versus_colourstill_07-600x338

Film de Louise Osmond (96’)

Versus est un film drôle, provocant et plein de révélations sur la vie et la carrière de Ken Loach, l’un des réalisateurs britanniques les plus célébrés et controversés. À l’aube de ses 80 ans, il revient sur son extraordinaire carrière, longue de cinquante ans

Notre avis: pas encore vu


War on Everyone

--PREM_Photo Film AU DESSUS DES LOIS_OK

Film de John Michael McDonagh (118’)

Avec Michael Pena, Alexander Skarsgard, Tessa Thompson…

Terry et Bob: plus durs que Starsky et Hutch, plus drôles que Laurel et Hardy et plus séduisants que Siegfried et Roy. Ces deux ripoux terrorisent le Nouveau Mexique jusqu’à ce que le hasard les conduise à Birdwell, gérant d’un club de strip-tease, et à son excentrique boss James Mangan, croisement inquiétant entre un gentleman et un junkie. Flairant le bon coup, ils décident de les faire chanter. Mais cette enquête va dépasser leurs pires cauchemars sous acides avec la découverte du terrible secret de Mangan. Dès lors, l’affaire va prendre une dimension personnelle et rédemptrice pour ces deux anti-héros, obligés de protéger les innocents et de servir enfin la justice.

Notre avis: *

Nous faisions parti de ceux qui avaient apprécié The guard (l’irlandais), le premier long métrage  de John Michael McDonagh, pour son humour omni présent et la fantaisie proposée. Nous nous attendions donc à retrouver un univers certes déjà vu, mais maîtrîsé, bien rythmé, et sympathique. L’intention est là, à n’en pas douter. John Michael McDonagh prévient les spectateurs, ce qui l’importait avant toute chose, c’était que son histoire ne puisse être deviné des les premières images. Pari réussi, les premières 15 minutes ne vous permettront pas effectivement d’émettre des hypothèses … Mais ce seul pari suffit-il à faire un bon film, ou en tout cas, une bonne comédie … Selon nous, non. Au dessus des lois est par trop facile, s’enlisant dans un humour systématique, basé principalement sur les caractéristiques de son personnage principal, joué par  Alexander Skarsgård sans grande finesse. L’humour peut se rapprocher un peu de celui de Tarantino, un peu de celui des westerns spaghettis, et plus précisément du côté de Bud Spencer, sans que l’on y retrouve la marque d’un humour britannique. Ce manque de finesse se retrouve partout dans le film, dans son écriture, dans ses personnages, dans son intrigue, dans le jeu des acteurs soit fade (le personnage de Michael Pena est très quelconque) soit faux (le grand méchant sonne faux !). Au final, nous sommes plus déçus qu’emportés – les sourires ne se transforment que très peu en rires.


You’re Ugly Too

mv5bmtc1mzg4mty1ml5bml5banbnxkftztgwnte0mdq1nde-_v1_ux182_cr00182268_al_

Film de Mark Noonan (79’)

Avec Aiden Gillen, Lauren Kinsella…

Will bénéficie d’une libération conditionnelle pour s’occuper de sa nièce Stacey, qui vient de perdre sa mère. Ensemble, ils cherchent à reconstruire un semblant de famille dans un coin de campagne irlandaise paisible. Mais la vie n’est pas tendre avec eux : Stacey est refusée à l’école car elle souffre depuis peu de narcolepsie ; quant à Will, il peine à respecter le couvre-feu imposé par son agent de probation, et s’avère être une bien piètre figure paternelle pour la petite fille…

Notre avis: pas encore vu


Monsieur Bout-de-bois (Stick Man)

lfdp_bois_3-300x300

Film de Jeroen Jaspaert (43’)

Monsieur Bout-de-Bois mène une vie paisible dans son arbre familial avec Madame Bout-de-Bois et leurs trois enfants. Lors de son footing matinal, il se fait attraper par un chien qui le prend pour un vulgaire bâton. Commence alors pour Monsieur Bout-de-Bois une série d’aventures qui l’entraîneront bien loin de chez lui…

Notre avis: pas encore vu

Un magazine pour les cinéphiles