Appuyez sur “Entrée” pour passer au contenu

Tom Medina: Tony Gatlif revient avec un film puissant

Mis à jour le 5 août, 2021

Dans la mystique Camargue, Tom Medina débarque en liberté surveillée chez Ulysse, homme au grand cœur. Tom aspire à devenir quelqu’un de bien. Mais il se heurte à une hostilité ambiante qui ne change pas à son égard. Quand il croise la route de Suzanne, qui a été séparée de sa fille, Tom est prêt à créer sa propre justice pour prendre sa revanche sur le monde…

Entièrement tourné en Camargue, rythmé par une musique tonique, sensible à la nature, aux chevaux et aux animaux d’élevage, Tom Medina propose à la fois un hymne à la culture provençale et un poème visuel sur la liberté humaine.

Personnage mystérieux, romantique et sauvage, Tom arrive en campagne camarguaise pour apprendre le métier de gardien auprès d’Ulysse, un homme encore plus mystérieux que lui. Nous ne connaissons rien des origines de Tom, ni de son passé. Nous ne savons pas pourquoi il a été envoyé dans cette région, ni quelle mission il doit accomplir. Le film ne nous dévoilera son identité et son passé que tardivement. Ce western moderne nous donne à voir une quête d’identité, il nous présente un jeune homme rebelle qui cherche à prendre son destin en main tout en conservant ses valeurs.

La relation maître/disciple qui s’établit petit à petit entre Ulysse et Tom, subtilement, nous permet de mieux connaître les personnages. Nous sommes ensuite fascinés par l’éloge faite à la musique (qui joue une place très important dans le film et qui donne beaucoup de puissance à la narration, comme presque tous les films de Tony Gatlif), mais aussi par la beauté des paysages, la culture et la langue provençale. 

Tour à tour on observe le caractère incontrôlable de Tom, le monde très particulier d’Ulysse, et les personnages secondaires (la fille d’Ulysse , entre autres). Résultat, le scénario manque parfois de cohérence et se disperse. Toutefois, le film réussit à nous embarquer dans son univers; cela, non seulement, par le savoir-faire cinématographique de Tony Gatlif, cinéaste expérimenté s’il en est, mais aussi par le talent et l’énergie folle de David Murgia dans le rôle principal.

Soyez le premier a laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.