Wrong vaut-il mieux que Wrong Cops …

A Deauville en 2012, Quentin Dupieux avait présenté Wrong, – et ce fut une très agréable surprise ! – et annonçait alors avoir tourné encore un film meilleur, Wrong Cops … Alors Verdict ?

Lorsque l’on compare par exemple Wrong à l’un des premiers longs métrages de Quentin Dupieux , Steak, où il faisait montre d’un talent d’observateur déformé (visionnaire ?), on constate que le très barré Q. Dupieux aka Mr Oizo a gagné en épaisseur indéniablement, a trouvé une profondeur, un sérieux. Wrong est plaisant, non sans défaut, mais l’inventivité dont il fait preuve, les idées renversantes de mises en scènes, et le jeu très fin de son personnage principal, anti-héros parfait de distraction,  composent un univers qui se suffit à lui même et compense nettement  les quelques difficultés que Quentin Dupieux a à conserver l’intensité scénaristique.

Verdict: Film d’auteur américain bien plus que film potache.

Wrong cops quant à lui, part d’un principe qui a fait ses preuves et donné lieu à de nombreuses comédies, le mauvais, très mauvais flic. Le procédé comique est certain, le film part sur de très bonnes notes … On espère, et puis … on se lasse. L’effet enchanteur ne fonctionne plus, on s’agace du flou de l’image, on rit certes un peu, mais l’esprit potache prime.

Verdict : Téléfilm américain potache plus que film d’auteur.

Il n’en reste pas moins que le film comprend quelques idées dont Quentin Dupieux a le secret, et que l’on redemande, comme par exemple choisir Marylin Manson pour un rôle d’adolescent …

0.00 avg. rating (0% score) - 0 votes

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *