KUBO ET L’ARMURE MAGIQUE – Un dessin animé intéressant à plus d’un titre

--PREM_Photo film KUBO ET L ARMURE MAGIQUE_CR Laika Studios Focus Features_OKKUBO ET L’ARMURE MAGIQUE  – un film de Travis Knight
Kubo est un petit garçon aussi intelligent que généreux, qui gagne chichement sa vie en sa qualité de conteur, dans un village du bord de mer. Cette petite vie tranquille va être bouleversée quand, sans le savoir, il réveille les forces démoniaques de son passé. Surgissant des nues, un esprit malfaisant va abattre son courroux sur le village afin d’appliquer une vindicte ancestrale. Dans sa fuite, au cours d’une palpitante épopée, Kubo fait équipe avec Madame Singe et Scarabée afin de sauver sa famille et percer le secret de la chute de son père, le plus grand samouraï que le monde a jamais connu…
Après le beau mais plutôt fade La tortue rouge, il vous sera permis de voir dans les salles un nouveau film d’animation à la technique impressionnante, signé du studio Laika, Kubo et l’armure magique. Nous l’avons découvert en avant première lors du festival de Deauville et pour ne rien vous caché, il nous a fait une très belle impression.  Le studio Laika, il y a dix ans, n’était qu’une petite société d’animation guère connue, aujourd’hui on peut vous dire que non seulement ce studio n’a pas à rougir de la comparaison avec le studio Ghibli  pour son ingéniosité et son goût du travail bien fait, mais aussi que la popularité suit. En début d’année, ils se sont vus décerner un Oscar pour leur contribution aux avancées techniques et artistiques à l’industrie du cinéma.

KUBO ET L’ARMURE MAGIQUE illustre parfaitement ce savoir faire. Nous sommes à mi-chemin entre une histoire enchanteresse et féerique comme savent parfaitement les raconter les studio Disney, et l’univers poétique et la parfaite maîtrise technique des productions de Miyasaki ou plus généralement du studio Ghibli. Le film  peut s’apprécier sous de très nombreuses facettes. Une impression de vertige s’empare assez rapidement de nous, les détails sont particulièrement soignés, à commencer par ce scénario parfaitement fantasmagorique, qui se joue des images et des légendes. On comprend aisément que 5 ans furent nécessaires pour monter un tel projet au vu de la qualité du résultat final, et nous ne parlons pas que de la partie purement technique, magistrale. Le film intéressera les petits comme les grands et devrait bénéficier d’une grosse promotion, pour sa qualité, mais aussi pour les choix marketing dont il fait l’objet (notamment les voix en VO de Charlize Theron, Ralph Fiennes, Rooney Mara ou Matthew McConaughey) mais aussi l’autorisation donnée d’utiliser un morceau des Beatles, rien que cela !

 

Universal nous a donné la chance de rencontrer, en compagnie d’autres média  Travis Knight, le directeur du studio et réalisateur de Kubo et l’armure magique. Ce dernier a bien voulu nous en dire davantage sur quelques uns des secrets de fabrication.

0.00 avg. rating (0% score) - 0 votes

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *