Captain Fantastic: une ôde très colorée et très vivante

CAPTAIN FANTASTIC
un film de Matt Ross
Dans les forêts reculées du nord-ouest des États-Unis, un père dévoué, vivant isolé du reste de la société, a consacré sa vie tout entière à l’éducation de ses six jeunes enfants pour qu’ils deviennent des adultes hors du commun. Quand le destin frappe la famille, ils sont contraints d’abandonner le paradis préservé que le père avait créé pour eux. La découverte du monde extérieur va obliger celui-ci à remettre en question ses méthodes d’éducation et tout ce qu’il avait choisi d’apprendre à ses enfants.

Captain Fantastic nous est apparu lorsque nous l’avons découvert, au festival de Deauville bien après sa diffusion au festival de Cannes, une très belle proposition, très riche, très colorée, très vivante. Le film possède certes de nombreux petits défauts, mais qui sont très vites oubliés au regard des nombreuses très belles qualités
!
On pourra certes regretter une tendance à en vouloir en mettre plein la vue, à ne pas se soucier tellement de rendre crédible une histoire qui pourrait être vraie.
Matt Ross cherche surtout à proposer un scénario très dramatisé, à apporter un contraste important entre les deux modes de vie ciblés. Il ne cherche aucunement à faire preuve de subtilité ou à s’intéresser aux nuances que l’on attendrait dans la psychologie des personnages, les revirements sont toujours très soudains et très soulignés également.
Mais ces défauts là n’étaient-ils tout simplement pas nécessaires ?
Car les qualités sont bien là, qu’elles soient esthétiques, au niveau de l’image mais aussi et surtout de la bande son particulièrement intéressante, – notons deux morceaux de qualité interprétés par les acteurs, Viggo Mortensen en tête – ,  ou qu’elles relèvent du sujet en lui même.
Il est enfin intéressant de rapprocher Captain Fantastic de Vie Sauvage de Cédric Kahn, autre film sur un sujet similaire qui était également bon, mais plus austère, plus juste, mais beaucoup moins divertissant !

Et ce n’est donc nullement un hasard si Captain Fantastic a su séduire le festival de Cannes, mais aussi le public du festival de Deauville 2016 !
0.00 avg. rating (0% score) - 0 votes

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *