MI-5 Infiltration, classique mais efficace

Quatre ans après l’arrêt de la série MI-5 -Spooks de son titre original – l’agent Harry Pearce [Peter Firth],  nous revient, en DVD après sa sortie en e-cinema,  pour un jeu d’espions intense épaulé par la star montante britannique Kit Harington.

Adem Qasim, dangereux terroriste réussit à s’échapper du MI-5 avant qu’il soit transféré à la CIA. Harry Pearce, chef de l’unité antiterroriste, est alors discrédité et accusé. Ce dernier disparaît afin de pouvoir mener l’enquête sur une éventuelle taupe qui risque de faire tomber toute l’organisation. Pour retrouver Pearce et Qasim, le gouvernement fait appel à Will Holloway, un ex-agent dont le passé est sombrement mêlé à celui de Pearce.

MI-5 Infiltration nous propose un jeu d’espion rondement bien mené par le réalisateur Bharat Nalluri qui avait déjà officié sur quelques épisodes de la série. Qui est un agent double ? Qui trahit qui ? C’est un peu le mot d’ordre de ce film. Et pour cause, le spectateur est vraiment emmené dans un thriller d’espionnage auquel il va s’accrocher jusqu’à obtenir le dénouement final. Bien que nous soyons loin d’une réalisation à la Paul Greengrass pour Jason Bourne, l’œuvre nous tient en haleine sur sa totalité.

Sa force principale repose notamment sur le fait que rien n’est manichéen. En effet, on nous décrit des personnages humains qui ont un but juste mais dont la fin justifie les moyens, ce qui les amène à agir comme des » salauds » laissant de compter leurs bonnes intentions.

Bien que la réalisation soit sobrement classique, MI-5 Infiltration n’en est pas moins efficace et intense. Le film ne perdra pas les profanes de la série tout en ravissant les fans de la première heure; même si on regrettera le manque de cliffangher, marque de fabrique de celle-ci.

0.00 avg. rating (0% score) - 0 votes

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *