Marion Cotillard au casting de Deux jours et une nuit

Deux jours et une nuit: Impression à chaud

Deux jours et une nuit - affiche

Deux jours une nuit est un Dardenne, il s’intéresse à une cause sociale, une énième.
Mais les frères aiment le défi, ils cherchent, avec difficulté à se diversifier dans une continuité.

Après le raté mais lumineux le gamin au vélo, ils reviennent en compétition avec un film qui présente des nouveautés notoires dans leur filmographie, qui tendent à répondre à des critiques:

    • la présence d’une star glamour – on leur avait prédit qu’ils n’étaient pas fait pour tourner avec des actrices – quand ils ont découvert Emilie Dequenne ceci dit
Deux jours et une nuit - affiche
Marion Cotillard trsè sourianete et resplendissante à la conférence de presse de Deux jours et une nuit
  • l’utilisation de musique – quand la plupart de leur film privilégie le son brut
  • l’image chatoyante et les plans fixes – quand une de leur marque de fabrique était le style caméra à l’épaule et l’image sombre.
  • la présence de nuances, l’absence de point de vue – quand en général ils prennent plaisir à assombrir la situation, à user de radicalité pour mieux émouvoir, emprisonner le spectateur et ainsi faire passer un message
  • le regard psychologique à différents niveaux de structure, l’individu, le couple, le groupe, quand en général ils se contentent de privilégier un niveau plus qu’un autre.

Deux jours et une nuit - affiche

Deux jours et une nuit - affiche

 

 

 

 

Au final, ce qu’ils gagnent d’un côté, ils le perdent de l’autre. Deux jours et une nuit est un film qui marque peu, il est intéressant mais qui peut y voir un chef d’oeuvre ? La presse internationale semble apprécier le film, la presse française moins, en tout cas si on croit les premiers échos, qui peuvent être trompeurs.

 

0.00 avg. rating (0% score) - 0 votes

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *