Taper "Entrée" pour passer le contenu

Compañeros – Silence hurlant en DVD, BR ou VOD

Dernière mise à jour 22 août, 2019

Sorti en salle en mars dernier, Compañeros, dernier film en date réalisé par Álvaro Brechner, est désormais disponible en DVD, Blu-ray ou VOD depuis le 7 août. Le cinéaste uruguayen met en scène un beau trio d’acteurs composé d’Antonio de la Torre, Chino Darín et Alfonso Tort (déjà présent au casting de Sale temps pour les pêcheurs, premier film réalisé par Brechner en 2009) pour relater l’histoire vraie de l’emprisonnement pendant douze ans de trois Tupameros.

1973, l’Uruguay bascule en pleine dictature. Trois opposants politiques sont secrètement emprisonnés par le nouveau pouvoir militaire. Jetés dans de petites cellules, on leur interdit de parler, de voir, de manger ou de dormir. Au fur et à mesure que leurs corps et leurs esprits sont poussés aux limites du supportable, les trois otages mènent une lutte existentielle pour échapper à une terrible réalité qui les condamne à la folie.

Le film raconte les 12 années d’emprisonnement vécues par trois des figures les plus célèbres de l’Uruguay contemporaine – dont son ancien président José « Pepe » Mujica.

Début avril nous vous avions conseillés le visionnement de Compañeros dans l’article titré Silence hurlant. Nous confirmons notre bonne opinion sur ce film réalisé par Álvaro Brechner. Sa sortie en DVD et Blu-ray nous offre l’occasion de vous livrer notre appréciation des bonus accompagnant le film sur ces supports.

Compañeros, film sur des évènements uruguayens réalisé par un cinéaste uruguayen, peut souffrir d’un manque de contextualisation historique des évènements relatés. En effet, une partie du public occidental est susceptible de méconnaitre ces faits réels. Les bonus accompagnant le film permettent de lever ce petit grief.

Ainsi, un bref clip donne la parole (extraits d’interviews) à José « pepe » Mujica interprété à l’écran par Antonio de la Torre. L’acteur espagnol et le réalisateur uruguayen sont aussi mis à contribution dans un entretien de plus de trente minutes. Brechner y aborde la genèse du film partagée entre deux ans d’investigations et d’interviews et la volonté d’approfondir l’étude de la condition humaine quand des hommes sont mis à l’isolement pour une durée inconnue.

Le réalisateur évoque aussi le travail effectué autour de l’image avec Carlos Catalán son chef opérateur. Ici, l’objectif était de renforcer l’effet d’isolement des prisonniers en privilégiant des lieux peu éclairés qui par ailleurs favorisaient la désorientation spatio-temporelle recherchée. Concernant l’habillage sonore de Compañeros, Brechner précise son désir de faire se confondre la bande-son (musique originale de Federico Jusid et musique additionnelle de Sílvia Pérez Cruz) et les bruitages pour mieux le superposer à l’état mental des protagonistes.

Enfin, le complément Personnages et décors est une présentation du film axée sur les décors mis en œuvre pour reconstituer les lieux d’emprisonnement de l’époque. C’est aussi une analyse par les trois acteurs principaux de leur personnage respectif et des contraintes liées à la nécessaire transformation physique pour incarner des protagonistes amaigris par la fatigue et la faim. Trois personnages réels en regard desquels Brechner s’applique à préciser que Compañeros n’est ni un biopic ni un hommage.

Soyez le premier à commenter

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.