Appuyez sur “Entrée” pour passer au contenu

Sharon Stone dénonce des situations de non-consentement au sein de ses mémoires

Sharon Stone publiera le 30 mars prochain ses mémoires sous le titre de The Beauty of Leaving Twice. Contant l’évolution de sa carrière d’artiste, l’actrice révélerait dans cet ouvrage des annonces chocs selon Vanity Fair.

Celle qui fut starisée dans les 90, s’est impliquée, de longue date, dans les différentes vagues de protestations féminines et de libération de la parole. Fervente supportrice du mouvement « Me too », c’est à son tour maintenant de révéler des situations de violences sexuées.
Elle raconte notamment la manière dont son sexe a été filmé à son insu dans ce qui devint la scène la plus célèbre du film Basic Instinct de Paul Verhoeven. Elle indique comment le réalisateur lui a menti sur cette scène, en lui préconisant d’enlever sa culotte « car le blanc reflète la lumière » mais en assurant que l’on ne verrait rien.

Si cette révélation fait l’effet d’une bombe ces dernières heures, Sharon Stone dénoncerait également au sein de ses mémoires de nombreuses situations de harcèlement sexuel subies durant sa carrière. Ce scandale peut nous rappeler une autre scène du cinéma filmée à l’insu de son actrice Maria Schneider et la polémique induite autour du Dernier Tango à Paris de Bernardo Bertolucci.

Par son témoignage, Sharon Stone illustre une fois de plus les dérives possibles quant à la manière dont les actrices peuvent être utilisées au sein du domaine cinématographiques.

Soyez le premier a laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.