Zsa Zsa Gabor nous a quittés

Elle avait joué pour Orson Welles (La soif du mal) et John Huston, et même aux côtés de Fernandel (L’ennemi public n°1) mais on la connaissait davantage pour son mode de vie, la liste de ses 9 maris et ses phrases chocs.

Née à Budapest le 6 février 1917, elle fut élue Miss Hongrie et tentera sa chance à Hollywood. Mais on le la verra à l’écran que dans les années 50, souvent en guest star, déjà connue à la télévision pour son show Bachelor’s Haven. 

Elle est alors mariée à Georges Sanders, très bon acteur britannique, qu’elle a épousé en 1949. Elle avait déjà épousé 1937 Buhran Asaf Belge, un journaliste et diplomate turc puis  en 1942 et Conrad Hilton le fondateur de la célèbre chaîne hôtelière . Par la suite elle épousera en 1962 le banquier Herbert L. Hutner puis Joshua S. Cosden, un magnat du pétrole, puis Jack Ryan (le designer de la poupée Barbie) en 1975, 1976, Michael O’Hara, un avocat, 1983, Felipe de Alba, un acteur mexicain ; en 1986, Frederic Prinz von Anhalt, fils adoptif de la comtesse Marie-Auguste d’Anhalt, de son vrai nom Hans Robert Lichtenberg.

Ses phrases devenaient des répliques cultes, telles que : « Je n’ai jamais détesté un homme après une rupture au point de lui rendre ses diamants », « Il est presque impossible de rendre heureux son propre mari ; c’est infiniment plus facile avec le mari d’une autre. » ; « Divorcer parce qu’on est plus amoureuse est aussi stupide que de se marier parce qu’on l’est »

Elle est morte à 99 ans entourée des siens (son dernier mari et ses amis), c’est tout le bien qu’on souhaitait à cette première figure du people et de la jet-set.

0.00 avg. rating (0% score) - 0 votes

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *