Oscars 2018 – Retour sur les prix

Guillermo del Toro à la 90ème cérémonie des oscars

Dans la nuit du 4 au 5 mars 2018 s’est tenue la 90ème cérémonie des Oscars. Assez peu de surprise pour cette remise de prix dont Le Mag Cinéma vous propose un aperçu.

La Forme de l’eau

En toute logique, La Forme de l’eau de Guillermo del Toro et Three Billboards de Martin McDonagh se sont partagés les statuettes les plus prestigieuses.

Three Billboards

Meilleur film, meilleur réalisateur, et meilleur musique (compositions signées par le français Alexandre Desplat qui remporte son second oscar après The Grand Budapest Hotel en 2015) pour le premier, tandis que le second a vu ses interprètes repartir avec les oscars de la meilleur actrice pour Frances McDormand et du meilleur acteur secondaire pour Sam Rockwell.

Les Heures sombres

Gary Oldman pour sa composition magistrale de Churchill dans Les Heures sombres de Joe Wright a obtenu l’oscar du meilleur acteur. Allison Janney s’est distinguée pour son interprétation de la mère de la patineuse Tonya Harding dans le biopic Moi, Tonya de Craig Gillespie.

Call Me by Your Name

Le franco-italien Call Me by Your Name de Luca Guadagnino a remporté l’oscar du meilleur scénario adapté pour son traitement très sensible du roman d’André Aciman. Get Out de Jordan Peele, dont on attendait beaucoup, n’a remporté qu’une seule récompense (sur ses quatre nominations) pour son scénario.

Une Femme fantastique

Une femme fantastique du chilien Sebastian Lelio s’est distingué parmi les meilleurs films en langue étrangère (dont le palmé The Square,  l’excellent Faute d’amour d’Andrei Zviaguinstev, et le français L’Insulte de Ziad Doueiri).

Icare

Côté documentaire, Icare de Bryan Fogel sur le dopage dans le milieu du sport a remporté la récompense. Après les Césars, le pourtant réussi Visages, villages d’Agnès Varda et JR est à nouveau reparti bredouille.

Coco

Pour l’animation et la meilleure chanson originale, Coco des studios Disney s’est imposé, un choix discutable au regard de la singularité de La Passion Van Gogh de Dorota Kobiela et Hugh Welchman.

Blade Runner 2049

Le grand chef opérateur britannique Roger Deakins a obtenu la statuette pour son travail sur le Blade Runner de Dennis Villeneuve dont les effets spéciaux ont par ailleurs remporté l’oscar des meilleurs effets visuels.

The Silent Child

Pour les courts métrages, Dear Basketball réalisé par Glen Keane et scénarisé par le basketteur Kobe Bryant a remporté l’oscar du meilleur court d’animation, tandis que The Silent Child de Rachel Shenton et Chris Overton fut le grand vainqueur du meilleur court métrage de fiction.

Phantom Thread

Beaucoup de logique et de pragmatisme pour cette 90ème édition, mais aussi quelques regrets concernant certains films qui auraient mérité plus d’attention de la part de l’académie. Ainsi du Dunkerque de Christopher Nolan ou de Phantom Thread signé par Paul Thomas Anderson et marqué par la belle interprétation de Daniel Day-Lewis.

 

 

0.00 avg. rating (0% score) - 0 votes

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.