Festival Court Métrange 2017 – D’étranges expériences

Au fil des années, le festival Court Métrange a su, parmi les festivals dédiés aux courts-métrages, asseoir puis renforcer un rendez-vous devenu incontournable. Pour la 14ème fois, le Festival International du Court Métrage insolite et Fantastique prendra ses quartiers en octobre à Rennes. L’édition 2017 déploiera un programme  aussi large qu’alléchant, véritable déluge d’étrangetés et de mystères. Cette 14ème édition présidée par le romancier Norman Spinrad, auteur d’une œuvre de science-fiction devenue anthologie, sera placée sous la thématique de l’Intelligence Artificielle. L’expérience s’annonce épique.

« Être ou ne pas être… artificiel » telle est la question… et la thématique de l’édition 2017 du festival Court Métrange. Cœur de la manifestation, la compétition de courts-métrages opposera quarante-deux films d’animation ou de fiction soigneusement sélectionnés par l’équipe organisatrice parmi plus de mille deux cents métrages soumis ! Qu’il soit gothique, poétique, macabre, réflexif, chaque titre en compétition reflète une facette de notre monde.

Il incombera aux membres du jury, Christophe Taudière, Daniel Andreyev, Nicolas Fructus, Mickaël Coëdel et Alice Butaud, et à son président, Norman Spinrad, de décerner le Grand Prix Court Métrange. Les courts-métrages européens d’une durée inférieure à 25 minutes candidateront aussi au Méliès d’argent, précieux sésame pour concourir à la récompense suprême, le Méliès d’or.

Au sein de cette sélection, notons le retour en compétition de Nicolas Jacquet qui présentera sa dernière réalisation, Sexe faible, en avant-première mondiale. Et, sans préjuger du résultat final, quelques films attirent d’emblée l’attention : Voir le jour de François Le Gouic, En cordée de Matthieu Vigneau ou encore Coat of harm de Stanlee Ohikhuare.

Outre cette sélection officielle répartie en huit séances du 19 au 21 octobre en présence des réalisateurs, le festival Court Métrange ouvre sa programmation à une trentaine de films supplémentaires. Hors compétition, ils seront projetés dans le cadre notamment des cartes blanches octroyées au Festival international du film fantastique de Lund (Suède) et à Make it short (Benjamin Leroy).

Mais réduire le festival Court Métrange à sa compétition et ses cartes blanches masque bien d’autres évènements. Le festival a pour désormais fidèle compagnon le « Parcours Métrange » dont il partage la thématique « Être ou ne pas être… artificiel ». Ainsi, entre expositions, rencontres et animations dans divers lieux culturels de la métropole rennaise, de nombreux évènements vont jalonner les deux prochains mois. La programmation est si vaste que nous vous encourageons à la consulter ici : programme du Parcours Métrange.

Mettons toutefois l’accent sur les deux master-class planifiées le 12 octobre. La master-class b<>com abordera la 3D et la réalité virtuelle alors que celle de Dynamixyz s’attardera sur la captation 3D des mouvements du visage. Enfin, parmi les nombreuses conférences et tables rondes proposées, nous ne saurions trop attirer votre attention sur celle du romancier Alain Damasio le 18 octobre aux Champs Libres.

Pour sa part, la 4ème édition du Village Métrange parera le centre-ville de Rennes, la rue Saint-Hélier et l’avenue Janvier d’« ambiances surprenantes » du 16 au 21 octobre. Enfin, la soirée inaugurale du 18 octobre sera notamment marquée par le désormais rituel Blind test animé par nos confrères de l’émission Le cinéma est mort.

0.00 avg. rating (0% score) - 0 votes

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *