Taper "Entrée" pour passer le contenu

Rose Mcgowan se désolidarise d’Asia Argento

Dernière mise à jour août 29, 2018

 

Depuis quelques jours, Asia Argento est accusé de viol sur mineur par Jimmy Bennett, qu’elle avait fait tourner dans Le livre de Jérémie alors qu’il était enfant, en 2004. Le jeune garçon avait gardé avec l’actrice des rapports filiaux très forts, au point qu’elle était venue le coacher et le rassurer sur le film qu’il avait tourné juste après Le livre de Jérémie. Bennett affirme qu’Asia Argento aurait abusé de lui en 2013, alors qu’il avait 17 ans -âge en dessous de la majorité sexuelle dans l’Etat où ils se trouvaient lors des faits supposés. Depuis des photos de Benett et Argento dans un lit et apparemment nus ont filtré ainsi que des SMS de l’actrice-réalisatrice affirmant qu’effectivement elle avait couché avec lui mais à l’initiative du jeune homme qui aurait affirmé qu’elle était son fantasme depuis ses 12 ans.

Rose Mcgowan et Asia Argento, toutes deux présumées violées par Harvey Weinstein, sont les figures de proue du mouvement « Me too » et se sont toujours soutenues l’une l’autre. Ayant reçu des documents très compromettants avant qu’ils ne fuitent dans la presse, Mcgowan décide de se désolidariser de l’actrice italienne et s’en explique dans un communiqué qu’elle nous a fait parvenir comme à toute la presse.

« Je voulais d’abord vous remercier pour votre patience. Beaucoup de gens m’ont demandé de réagir face aux accusations de viol faites à Asia Argento. Beaucoup de gens croient que parce que nous avons été proches depuis un an il serait possible que je sois complice ou impliquée dans cette histoire. Ce n’est pas le cas.

La première fois que j’ai rencontré Asia c’était sur le tapis rouge, mais c’est seulement l’année dernière que nous nous sommes rapprochées, en partageant notre expérience concernant Harvey Weinstein. Asia comprenait mon traumatisme mieux que quiconque. Nous pouvions en parler ensemble et nous soutenir. Nous avons même fait le même tatouage ! J’en avais posté une image sur mon compte Instagram il y a un mois. Ce n’est un secret pour personne que quand je m’exprime je suis quelqu’un de franc, candide, effronté, et c’est ce dans quoi je me reconnaissais le plus chez Asia. Nous étions volontaires, fortes têtes,  en nous fichant des opinions favorables ou défavorables des autres. Des choses rares à trouver chez les autres femmes de l’industrie du cinéma.

Puis tout a basculé.  En une marge de très peu de temps, j’ai reçu une série de messages et de coups de fils de la part de mon amoureux, Rain Dove. Ces messages disaient que, par SMS, Asia avait avoué coucher avec Jimmy Bennet.  Rain m’a aussi fait part qu’Asia avait confié recevoir d’indésirables photos de nus de Jimmy  depuis qu’il avait 12 ans.  Asia disait aussi dans ses textos qu’elle n’avait pris aucune mesure. Ni en parler aux autorités, aux parents, ni bloquer Jimmy sur les médias sociaux. Pas même l’envoi d’un simple message tel que « Ne m’envoie pas ces images. Elles sont inappropriées. » J’ai pris connaissance d’autres détails qui m’ont été révélés que je ne peux mentionner ici car je laisse les enquêteurs faire leur travail.
Rain Dove m’a dit qu’il irait à la police avec ses textos quoi qu’il arrive. Mais il voulait que j’en ai connaissance de sorte à ce que je puisse me positionner. Je lui ai dit : « Tu dois aller à la police. »  Je n’ai pas perdu de temps. Ce n’était pas quelque chose de difficile à dire. Ce qui était dur était le choc de réaliser que tout ce que représentait le mouvement « Me Too » allait finir en Jeopardy. Un heure après que notre conversation fut finie Rain Dove m’a confirmé qu’il avait livré les SMS et qu’il était en conversation avec des officiers de police. 48 heures après les SMS étaient dans la presse.
J’avais présenté Rain Dove à Asia Argento le mois dernier, peu après le decès d’Anthony Bourdain. J’étais avec Asia pour la réconforter et la soutenir. Rain Dove est venu nous soutenir toutes les deux. 
C’était une période chaotique émotionnellement et Rain Dove avait suggéré que nous allions à Berlin pour quelques jours pour sortir Asia de l’ambiance de deuil de sa maison et aller dans un endroit neutre. Ce que nous avons fait. Pendant que nous étions à Berlin Asia a mentionné que quelqu’un lui extorquait de grosses sommes d’argent chaque mois en lui faisant du chantage grâce à des photos compromettantes. Personne ne savait de qui il s’agissait. Maintenant nous savons  que c’était une allusion à l’affaire.
Rain Dove a continué de communiquer de temps en temps avec Asia après l’avoir rencontrée -et leurs conversations étaient les leurs. Je sais que Rain est quelqu’un que de nombreuses personnes haut placées consultent lorsqu’elles subissent des pressions sociales parce que Rain est à même de les guider jusqu’à trouver des solutions. Bien qu’il soit doué pour garder des secrets, il est fortement attaché à la Justice. C’est pour ça que ça ne m’a pas étonnée lorsque j’ai reçu les messages de sa part. J’ai déjà fait référence à Asia comme mon « Ride or Die » et j’ai dit très clairement que leur amitié passait avant tout. Je sais que venir vers moi avec tout ces messages devait être très difficile pour Rain. A cause de cela, je le félicite pour son courage.
Aux personnes qui sont venues vers moi pour voir si je vais bien la réponse est « Oui, merci. » Ca ira. C’est triste de perdre une amie mais ce qui est encore plus triste est ce qui est arrivé à Jimmy Bennett. Que l’histoire d’extorsion soit vraie ou non, ce qui lui est arrivé n’est pas normal. C’est le genre de choses contre lesquelles je me bats tant. La raison pour laquelle je n’ai pas publié de déclaration avant maintenant est que j’ai été franchement extrêmement humiliée par cet événement. Je devais prendre du recul et me rendre compte que je dois évoluer dans mon propre activisme. Je me bats avec passion, je dois évoluer. Dans le passé, j’étais parfois en colère. Cette colère était justifiée par le fait que j’étais une victime et que mes sentiments étaient à vif. Maintenant je réalise que les accusés sont les amis, les parents et les membres de la famille d’autres personnes.
Il ne devrait aucune tolèrence de de compromis concernant les agressions sexuelles. AUCUNE. Point final. Il ne faut pas non plus dire aux victimes comment elles devraient réagir ou ce qu’elles devraient dire au sujet de leur agresseur. Cependant, en tant qu’alliés de la victime et témoins d’un événement, nous devrions trouver un meilleur moyen d’équilibrer l’appui de la victime afin d’obtenir une procédure équitable pour l’accusé.  Je n’ai jamais prétendu être parfaite. Cette semaine m’a tout particulièrement fait prendre conscience que nous devons tous grandir, y compris moi.

En ce moment il peut-être facile de se concentrer sur le scandale. La « Conspiration ». Mais le véritable objectif devait être de soutenir la justice. Soutenir l’honnêteté. Et se soutenir mutuellement. Nous ne pouvons laisser ce moment rompre l’élan d’un mouvement qui a libéré tant de monde. Nous devons l’utiliser pour nous permettre d’être plus fort(e)s. Plus compatissant(e)s. Plus conscient(e)s. Plus organisé(e)s.

Asia tu étais mon amie. Je t’aimais. Tu as pris beaucoup de risques pour le mouvement « Me too » et tu y as consacré beaucoup de temps. J’espère vraiment que tu trouveras ton chemin dans ce processus de réhabilitation. Tout le monde peut devenir meilleur -j’espère que toi aussi. Fais la bonne chose. Soit honnête. Soit juste. Laisse la justice suivre son cours. Sois la personne que tu aurais aimé qu’Harvey aurait pu être. »

 

Soyez le premier à commenter

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.