Courtmétrange 2017 : excellent cru-le palmarès

Le jury  et les partenaire de Courtmétrange 2017 ont décerné ses prix à des courts de grande qualité, qui deux d’entre eux étaient groupés dans la même séance de projection :

 

Le grand prix va à un court français Panthéon, de Stéphan Castang. avec Jean-Pierre Khalfon, œuvre qui nous dépeint un futur où la santé des hommes est entièrement gérée par ordinateu , le médecin n’étant plus qu’un conseiller financier qui propose des assurances, des mutuelles et des solutions plus ou moins douteuses. Un futur robotisé qui questionne de plus en plus les gens et que l’on peut voir aussi dans l’excellent Amo, présent aussi dans la sélection.

Le Mélies d’Argent va à Nocturne de Anne Breymann, un film d’animation dont le sujet est le suivant : La nuit, les créatures qui peuplent la forêt se retrouvent pour goûter aux plaisirs du jeu. Ils n’hésitent pas à miser ce qu’ils ont de plus précieux. 

 

Le prix France Télévision va à Downside up, de Peter Ghesquiere où la norme et l’anormalité sont inversés (un pitch qu’on avait pu trouver dans un des épisodes fifties de La quatrième dimension mais qui prend une autre envergure et direction sous la direction du talentueux réalisateur).

La mention spéciale va à Welcome Home Allen , d’Andrew Kavanagh, où se télescopent deux époques différentes pour le meilleur… et pour le pire.  Allégorie sur les retours de guerre post Irak et Vietnam de notre Ère ?

 

0.00 avg. rating (0% score) - 0 votes

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.