Appuyez sur “Entrée” pour passer au contenu

La sélection de la 54ième Quinzaine des réalisateurs

Mis à jour le 25 avril, 2022

Ce matin avait lieu la conférence de presse de la quinzaine des réalisateurs qui a annoncé sa sélection:

SÉLECTION DE LA 54e QUINZAINE DES RÉALISATEURS

LONGS MÉTRAGES 

L’envol de Pietro MarceloFilm d’ouverture 

Avec Juliette Jouan, Louis Garrel, Noémie Lvovsky

Normandie, 1919. Primo, un ancien soldat rescapé de la Première Guerre mondiale, et son enfant de huit ans, Juliette, vivent reclus dans le village de Longren. Un été, la petite fille malicieuse fait la connaissance d’un garçon de son âge, Jean, un riche héritier passionné par la conquête du ciel. Entre ces deux enfants rêveurs va se nouer un pacte secret, qui résistera au temps et aux tragédies…

Notre envie de voir le film à Cannes: Quand un jeune réalisateur italien passe par la case Venise (et s’y fait remarquer – Martin Eden), qu’il passe ensuite à une coproduction française où ‘on retrouve Louis Garrel,. nous en sommes naturellement légèrement curieux.

1976 de Manuela Martelli – Premier long métrage

Avec Tamara Acosta, Alejandro Goic, Roberto Farías

1976, Chili. Carmen part à la plage superviser la rénovation de sa maison. Son mari, ses enfants et petits-enfants vont et viennent pendant les vacances d’hiver. Lorsque le prêtre lui demande de s’occuper d’un jeune qu’il héberge en secret, Carmen se retrouve en terre inconnue, loin de la vie tranquille à laquelle elle est habituée.

THE DAM (Al-Sadd, السّد , Le Barrage) d’Ali Cherri et Bertrand BonelloPremier long métrage 

Avec Maher El Khair

Nord du Soudan, barrage de Merowe sur le Nil. Maher, un saisonnier, travaille dans une briqueterie traditionnelle. Chaque soir, il s’éloigne secrètement dans le désert pour ériger une mystérieuse construction en terre. Un jour, sa création disparaît. Alors que le peuple soudanais se soulève pour réclamer sa liberté, sa vie sombre dans l’étrange…

LES ANNÉES SUPER 8 (The Super 8 Years) d’Annie Ernaux & David Ernaux-Briot – Premier long métrage 

« En revoyant nos films super huit pris entre 1972 et 1981, il m’est apparu que ceux-ci constituaient non seulement une archive familiale mais aussi un témoignage sur les loisirs, le style de vie et les aspirations d’une classe sociale, dans la décennie qui suit 1968. Ces images muettes, j’ai eu envie de les intégrer dans un récit croisant l’intime, le social et l’histoire, de rendre sensible le goût et la couleur de ces années-là. » Annie

ASHKAL de Youssef ChebbiPremier long métrage 

Tunisie, dans les jardins de Carthage, un quartier nouveau où les constructions modernes se juxtaposent aux chantiers abandonnés et aux friches vacantes, le corps d’un gardien est retrouvé calciné au milieu d’un chantier. Batal, un flic d’une cinquantaine d’années est chargé de l’enquête, il est assisté par sa jeune nièce, Fatma, une femme de trente ans. Les enquêteurs commencent par interroger les ouvriers des chantiers voisins mais sont loin d’imaginer ce qui les attend réellement dans cette affaire…

LES CINQ DIABLES (The Five Devils) de Léa Mysius  

Avec Adèle Exarchopoulos, Sally Drame, Swala Emati

Vicky, petite fille étrange et solitaire, a un don : elle peut sentir et reproduire toutes les odeurs de son choix qu’elle collectionne dans des bocaux étiquetés avec soin. Elle a extrait en secret l’odeur de sa mère, Joanne, à qui elle voue un amour fou et exclusif, presque maladif. Un jour Julia, la soeur de son père, fait irruption dans leur vie. Vicky se lance dans l’élaboration de son odeur. Elle est alors transportée dans des souvenirs obscurs et magiques où elle découvrira les secrets de son village, de sa famille et de sa propre existence.

DE HUMANI CORPORIS FABRICA de Véréna Paravel & Lucien Castaing-Taylor 

Il y a cinq siècles l’anatomiste André Vésale ouvrait pour la première fois le corps au regard de la science. DE HUMANI CORPORIS FABRICA ouvre aujourd’hui le corps au cinéma. On y découvre que la chair humaine est un paysage inouï qui n’existe que grâce aux regards et aux attentions des autres. Les hôpitaux, lieux de soin et de souffrance, sont des laboratoires qui relient tous les corps du monde…

LA DÉRIVE DES CONTINENTS (AU SUD) (Continental Drift (South)) de Lionel Baier 

Avec Isabelle Carré, Théodore Pellerin

Nathalie Adler est en mission pour l’Union Européenne en Sicile. Elle est notamment chargée d’organiser la prochaine visite de Macron et Merkel dans un camp de migrants. Présence à haute valeur symbolique, afin de montrer que tout est sous contrôle. Mais qui a encore envie de croire en cette famille européenne au bord de la crise de nerfs ? Sans doute pas Albert, le fils de Nathalie, militant engagé auprès d’une ONG, qui débarque sans prévenir alors qu’il a coupé les ponts avec elle depuis des années. Leurs retrouvailles vont être plus détonantes que ce voyage diplomatique…

EL AGUA (The Water) d’Elena López Riera Premier long métrage 

Avec Bárbara Lennie, Nieve de Medina

C’est l’été dans un petit village du sud-est de l’Espagne et une tempête menace de faire que la rivière qui le traverse, la plus polluée d’Europe, ne déborde. Toute la population répète comme une litanie cette vieille croyance populaire selon laquelle certaines femmes sont prédestinées à disparaître à chaque nouvelle inondation, parce qu’elles sont nées « avec de l’eau à l’intérieur ». Dans ces terres, l’élément liquide est toujours lié à la mort. Quant aux jeunes, ils essaient de survivre à la lassitude d’un été dans ce lieu. Dans l’atmosphère électrique qui précède la tempête, Ana (qui rêve de fuir cette communauté qui empeste la mort) et José tombent amoureux. Et puis l’orage éclate et la jeune fille disparaît sans laisser de traces.

Enys Men de Mark Jenkin

Avec John Woodvine, Edward Rowe, Mary Woodvine

Dans les années 1970, les problèmes liés à l’embourgeoisement d’un petit village de pêcheurs des Cornouailles.

Notre envie de voir le film à Cannes: Annoncé avec insistance par certains confrères, nous ne demandons qu’à découvrir …

FALCON LAKE de Charlotte Le Bon – Premier long métrage 

Avec Joseph Engel, Arthur Igual, Sarah Montpetit

Une histoire d’amour et de fantômes.

Feu follet / FOGO-FÁTUO de João Pedro Rodrigues 

« 2069, une année peut-être érotique – nous le verrons bientôt – mais fatidique pour un roi sans couronne. Sur son lit de mort, une vieille chanson lui fait se souvenir des arbres, d’une forêt de pins brûlée et du temps où le désir d’être pompier pour libérer le Portugal du fléau des incendies, était aussi l’éclosion d’un autre désir. Alfredo, alors prince, rencontre Afonso. D’origines et de couleurs de peau différentes, ils se rencontrent, s’entraident et le lexique de l’abus est truffé de désir. Mais l’exposition au public et ses attentes s’y opposent et Alfredo se prépare à une réalité improbable ».

FUNNY PAGES d’Owen Kline – Premier long métrage

Avec Daniel Zolghadri, Matthew Maher, Josh Pais

Le passage à l’âge adulte d’un dessinateur adolescent qui rejette le confort de sa vie pour partir en quête de lui-même.

God’s Creature de Saela Davis et Anna Rose Holmer

Avec Emily Watson, Paul Mescal, Aisling Franciosi

Le film se déroule dans un village de pêcheurs irlandais balayé par la pluie, et tourne autour d’une mère qui ment pour protéger son fils, et de l’impact dévastateur de ce choix sur sa communauté, sa famille et elle-même. Shane Crowley a écrit le scénario sur la base d’une histoire écrite par Fodhla Cronin O’Reilly et lui-même.

Notre envie de voir le film à Cannes: Cannes invite très souvent un film Sundance. 6 ans après The fits, God’s creature nous permet de revoir à l’écran Emily Watson.

Les Harkis de Philippe Faucon

Avec Théo Cholbi, Omar Boulakirba, Amine Zorgane

« A la fin des années 50, début des années 60, alors que la guerre d’Algérie continue. Salah, Kaddour et d’autres jeunes Algériens sans ressources rejoignent l’armée française en tant que Harkis (Algériens ayant combattu aux côtés de la France). Leur section est commandée par le lieutenant Pascal. A la fin du conflit, l’Algérie obtient son indépendance. La France se retire alors que le sort de ses Harkis semble très incertain. Contre sa hiérarchie, le lieutenant Pascal se bat pour ramener ses hommes en France… »

Notre envie de voir le film à Cannes: Philippe Faucon semble s »attaquer à un sujet différent de sa thématique première (l »intégration). Nous demandons à voir !

MEN d’Alex Garland – Séance spéciale 

Avec Jessie Buckley, Rory Kinnear, Paapa Essiedu

Après une tragédie personnelle, Harper se retire seule dans la belle campagne anglaise, espérant trouver un endroit pour se rétablir. Mais quelqu’un ou quelque chose dans les bois environnants semble la traquer. Ce qui n’est au départ qu’une crainte latente devient un cauchemar total, hanté par ses souvenirs et ses peurs les plus sombres.

Découvrez le nouveau film d’horreur du cinéaste visionnaire Alex Garland (Ex Machina, Annihilation) avec la talentueuse Jessie Buckley nommée aux Oscars.

LA MONTAGNE (The Mountain) de Thomas Salvador  

Avec Thomas Salvador, Louise Bourgoin, Martine Chevallier

L’histoire de Pierre, parisien de quarante ans, est en déplacement professionnel à Chamonix. Subjugué par la beauté des cimes, il laisse de côté sa vie d’en bas, s’installe un bivouac en haute montagne et décide de ne plus en redescendre. Devenu un « habitant » de la montagne, il assiste à l’effondrement d’une immense paroi rocheuse, et découvre parmi les décombres d’étranges créatures lumineuses.

 

PAMFIR de Dmytro Sukholytkyy-SobchukPremier long métrage 

Un ouvrier décide d’augmenter ses revenus en se lançant dans le trafic d’alcool, ce qui le place dans la ligne de mire de la mafia locale.

Revoir Paris d’Alice Winocour

Avec Virginie Efira, Benoît Magimel, Grégoire Colin

 Mia, un samedi soir d’automne, est prise dans un attentat dans une brasserie parisienne. Trois mois plus tard, alors qu’elle n’a toujours pas réussi à reprendre le cours de sa vie et qu’elle ne se rappelle de l’évènement que par bribes, elle décide d’enquêter dans sa mémoire. Les souvenirs de l’homme avec qui elle s’est cachée et dont elle a tenu la main pendant toute l’attaque remontent. Est-il encore vivant ? Est-elle encore vivante ? Mia cherche dans Paris cette main qui l’a sauvée…

Notre envie de voir le film à Cannes: Nous avions bien apprécié Proxima qui aurait mérité sa chance à Cannes.

TAHT ALSHAJRA  (تحت الشجرة , Under the Fig Trees, Sous les figues) d’Erige Sehiri  

Un groupe d’adolescents passent leur été à travailler à la récolte des figues dans le nord-ouest de la Tunisie rurale. Melek et ses amies travaillent dans les vergers durant l’été, pour payer leurs études, préparer leur mariage ou aider leurs familles. Entre les figuiers, sous le regard des ouvrières plus âgées et des jeunes hommes, elles se dévoilent et se projettent, au seuil d’une vie d’adulte.

Un beau matin de Mia Hansen-Løve

Avec Léa Seydoux, Pascal Greggory, Melvil Poupaud

« Sandra se démène pour essayer de faire soigner son père malade. Pendant ce combat acharné, elle rencontre Clément, un ami perdu depuis longtemps. »

UN VARÓN (A Male) de Fabian Hernández – Premier long métrage 

À l’âge de 16 ans, Carlos est confronté au rite de passage pour devenir un homme, au milieu d’un environnement dangereux, les rues d’un bidonville de Bogota. Inquiet pour sa mère et sa sœur, il se force à afficher un type de masculinité imposé socialement. En privé, Carlos explore sa sensibilité, sa fragilité et tout ce que les « vrais hommes » ne montrent pas.

LE PARFUM VERT (The Green Perfume) de Nicolas Pariser – Film de clôture 

Avec Vincent Lacoste, Sandrine Kiberlain

En pleine représentation, devant un public médusé, un comédien de la Comédie-Française est assassiné par empoisonnement. Martin un des comédiens de la troupe, témoin direct de cet assassinat est bientôt soupçonné par la police et pourchassé par la mystérieuse organisation qui a commandité le meurtre. Aidé par une dessinatrice de bandes dessinées, Claire, Martin cherchera à élucider le mystère de cette mort violente au cours d’un voyage très mouvementé en Europe.

Le dernier titre de cette sélection sera annoncé très prochainement, ainsi que la sélection de courts et moyens métrages.

Pour revoir la conférence de presse, c’est ici.

Soyez le premier a laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.