Eli Wallach dans le bon, la brute et le truand

Décès du légendaire Eli Wallach

En 2010, il tournait encore. On pouvait voir son émouvante silhouette dans The ghost writer de Polanski ou New york, I love you.

Eli Wallach dans The ghost writer

Il nous a quittés à l’âge de 98 ans. La majeure partie du public le connaît  pour son rôle du truand dans Le bon, la brute et le truand de Sergio Leone.

Eli Wallach dans Le bon, la brute et le truand

Il aura tenu dans ses bras la Babydoll Carol Backer dans le film scandale d’Elia Kazan, ainsi que Marilyn Monroe dans Les désaxés The Misfits- de John Huston,

Eli Wallach dans Babydoll

Dans le second, il se sera même assis sur les genoux de la blonde la plus connue de l’histoire du cinéma :

Eli Wallach dans The Misfits

 

« J’ai joué plus de bandits, de voleurs, d’assassins, de seigneurs de guerre, d’agresseurs ou de mafieux qu’on en peut compter » déclarait-il en recevant un Oscar d’honneur en 2010. : 

 

Il a aussi joué dans Le parrain 3 de Coppola, Wall Street 2, Mystic river ou même Le cerveau de Gérard Oury !

Il s’est raconté dans l’autobiographie The good, the ugly and me.

Il nous manquera beaucoup.

 

 

0.00 avg. rating (0% score) - 0 votes

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *