Appuyez sur “Entrée” pour passer au contenu

Pourquoi (re)voir Nos Meilleures Années : un chef-d’œuvre contemporain selon la plateforme Mubi

En 2021 Mubi acquière les droits pour le film italien Nos meilleures années (La meglio gioventù) et le place dans la catégorie « chefs d’œuvres contemporains ».

Au cœur d’une famille italienne, deux frères. Nicola (Luigi Lo Cascio) et Matteo (Alessio Boni) partagent les mêmes rêves jusqu’au jour où la rencontre avec Giorgia (Jasmine Trinca), souffrant de troubles psychiques, détermine le destin de chacun : Nicola décide de devenir psychiatre et Matteo entre dans la police. Quatre décennies d’Histoire…

Commandité par la RAI au début des années 2000’, le projet portait initialement sur la conception d’une série télévisée retraçant les quarante dernières années de l’histoire italienne. Nous retrouvons à la réalisation Marco Tullio Giordana mais aussi des grands noms du cinéma italiens tels que Sandro Petraglia et Stefano Rulli au scénario.  
Le tournage du film s’est étendu sur 24 semaines, avec plus de 240 lieux différents en Italie de Venise à Palerme, en passant par Turin ou encore Rome et Milan. D’une durée d’environ 6h, en février 2003, le film est décommandé par la télévision italienne et le producteur propose de l’envoyer au Festival de Cannes. C’est ainsi que Nos meilleures années recevra cette année-là le prix Un certain regard.

Nos meilleures années dépeint sur quatre décennies l’évolution d’une famille italienne, les Carati, à travers le prisme des deux frères Nicola (Luigi Lo Cascio) et Matteo (Alessio Boni). S’inspirant du cinéma italien de Visconti et notamment de Rocco et ses frères, ou encore de Nous nous sommes tant aimés de Ettora Scola, Marco Tullio Giordana dépeint à travers l’histoire personnelle de la famille la « Grande Histoire » de l’Italie.

Prenant racine en 1966, les jeunes frères sont des étudiants pleins de rêves et d’espoir face à leur avenir. Dans les premières scènes, le film met en scène les évènements de l’époque, les inondations de Florence en 1966 à Mai 68. Mais l’évolution des personnages se fait conjointement à l’évolution de la société : la radicalisation des mouvements politiques – les Brigades Rouges notamment, la lutte contre la mafia en Sicile à la coupe du monde de 1982 ou encore les licenciements massifs et la crise économique des années 1990’ en passant par les conditions et les dérives de la psychiatrie.

Nos meilleures années croise donc sous le format de deux épisodes de 3 heures la réalité politique de l’Italie, les aventures existentielles mais aussi sentimentales des protagonistes. Chacun a son rôle au sein de cette aventure cinématographique et nous suivons les choix quelques fois surprenants des protagonistes.  S’il convient de ne pas en dire davantage quant à la trame narrative, Nos meilleures années nous éblouit quant aux réflexions portant sur l’idéalisme, les convictions et l’évolution psychologique des personnages. Le film montre avec justesse l’impact de nos décisions dans nos évolutions successives.

Le film ne s’apprécie pas nécessairement pour la qualité de sa réalisation. Si les décors réels laissent transparaître le charme de l’Italie des villes aux campagnes, la photographie et les plans utilisés se rapprochent davantage du téléfilm que du film pour le cinéma. La grande force de ce film réside dans la qualité de l’interprétation -des moments de tristesse aux moments de bonheur- montrant à la caméra tout ce qu’il est possible de vivre et de ressentir dans une famille à laquelle nous pouvons aisément nous identifier.

Si la longueur peut effrayer, Nos meilleures années se regarde comme un film de deux heures et nous en ressortons avec la vive impression d’avoir vécu avec cette famille ces quarante années.

A sa sortie, le film est resté plus de 24 semaines au cinéma dans les salles parisiennes du au grand succès rencontré par le public. Ressorti durant le Festival Lumière 2018, Nos meilleures années figure pourtant peu dans les films qui ont pu marquer le cinéma. Cet ajout au sein de la plateforme VOD redonne une visibilité appréciable à ce grand film du cinéma italien contemporain. 

Soyez le premier a laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.