Appuyez sur “Entrée” pour passer au contenu

La Quinzaine des réalisateurs 2021 : La sélection

Sur une affiche signée Daniel Mercadante, aux couleurs rayonnantes et colorées issue de la série THE ENCHANTED FOREST, la sélection tant attendue de la Quinzaine des réalisateurs de Cannes 2021 fait sa grande entrée.

En cette 53e édition, Paolo Moretti présente une sélection de longs-métrages et de courts-métrages remplie de nouveautés et de diversités cinématographiques. Au coeur de la sélection longs-métrages, Emmanuel Carrère donnera un avant-goût de la richesse du programme précédent l’entrée des films des réalisateurs tels que Nathalie Alavarez Mesen, Manuel Nieto Zas, Anaïs Volpé ou encore Rachel Lang, le maître de fermeture de cette édition.

Un cinéma éclatant d’originalité sera savouré à chaque projection permettant aux spectateurs de découvrir des genres et de ressentir des émotions offertes par cette talentueuse Quinzaine des réalisateurs de Cannes du 7 au 17 juillet 2021.

Voici, la sélection des longs-métrages de la Quinzaine des réalisateurs:


A Chiara de Jonas Carpignano (Italie)

Confronté au départ précipité de son père, la petite Chiara veut établir la vérité et comprendre pourquoi il l’a abandonné.


A Night of Knowing Nothing de Payal Kapadia (France, Inde)
Premier long-métrage

Une étudiante indienne entretient une correspondance avec son amoureux absent engendrant des changements mystérieux autour d’elle se mélangeant entre rêves, peurs et souvenirs.


Ali & Ava de Clio Barnard (Grande-Bretagne) avec Adeed Akhtar, Claire Rushbrook, Ellora Torchia

Ali, une femme à la trentaine d’années, littéraire et artistique vit sous le même toit de son ex femme tombe amoureuse de Ava, une mère et grand-mère dévouée pour ses enfants toujours entre les griffes de son ex-mari violent. Un amour entremêlant deux cultures et deux univers différents.


Clara Sola de Nathalie Álvarez Mesen (Suède, Costa Rica)
Premier long-métrage

Emerveillée par la nature, ses dons de guérisseuse, la famille de Clara s’interroge sur un lien particulier avec Dieu. Réprimée par sa mère à cause de sa sexualité, Clara se voit attirée par le nouveau petit ami de sa nièce.


De bas étage (A Brighter Tomorrow) de Yassine Qnia (France) avec Soufiane Guerrab, Souheila Yacoub
Premier long-métrage

Medhi, un perceur de coffre, essaye de vivre malgré le peu d’économie qu’il récolte, avec ses complices, lors de leurs cambriolages en zone industrielle. En plein doute, il tente de reconquérir la mère de son fils Sarah.


Diários de Otsoga  (Journal de Tûoa, The Tsugua Diaries) de Miguel Gomes et Maureen Fazendeiro (France, Portugal) avec Carloto Cotta, Crista Alfaiate

Né lors du confinement, ce film présente un journal filmé sur pellicule rempli d’originalité et de singularité.


El empleado y el patron (L’Employeur et l’Employé, The Employer and the Employee) de Manuel Nieto Zas (France, Brésil) avec Nahuel Perez Biscayart, Christian Borges, Justina Bustos

Un agriculteur dans le besoin urgent de subvenir aux besoins de sa famille, fait équipe avec son employeur préoccuper par la santé de son enfant. Mais le bébé de l’employé meurt tragiquement dans un accident de tracteur.


Entre les vagues (The Braves) d’Anaïs Volpé (France) avec Déborah Lukumuena, Souheila Yacoub, Sveva Alviti

Deux meilleures amies inséparables, Alma et Margot désirent toutes deux de devenir comédiennes et elles réalisent ensemble leur rêve lorsque Alma est prise pour un rôle et Margot pour être sa doublure. Une amitié dont la jalousie n’existe même pas dans ce genre situation. Mais autre chose décidera de bouleverser leur destin.


Europa de Haider Rashid (Italie, U.S.A) avec Adam Ali, Svetlana Yancheva

Kamal, un jeune Irakien est capturé par la police des frontières bulgares après être arrivé en Europe à pieds. Il réussit à s’échapper et commence son voyage de survie jusqu’à une confrontation mortelle.


Futura de Pietro Marcello, Francesco Munzi et Alice Rohrwacher (Italie)

Trois réalisateurs à la rencontre de la jeune génération d’adolescents d’Italie.


Întregalde de Radu Muntean (Roumanie) avec Maria Popistasu, Alexandru Bogdan

Maria et Dan participent à une mission humanitaire dans une région isolée de Transylvanie. Tout semblait aller pour le mieux jusqu’à ce qu’ils rencontrent un habitant désorienté et mystérieux dont ils tentent de l’aider.


Jadde khaki (Hit the Road) de Panah Panahi (Iran)
Premier long-métrage


Les Magnétiques (Magnetic Beats) de Vincent Maël Cardona (Allemagne, France) avec Thimotée Robart, Joseph Olivennes, Marie Colomb
Premier long-métrage

Dans une petite ville de province des années 80, deux frères Philippe et Jérôme vivent entre la radio pirate, le garage du père et la menace des services militaires, sans se douter qu’ils sont en train de vivre les derniers instants avec un monde en poussière.


Luaneshat e kodrës (La Colline où rugissent les lionnes, The Hill where Lionesses Roar) de Luàna Bajrami (France, Kosovo) avec Flaka Latifi, Uratë Shabani, Era Balaj
Premier long-métrage

Dans une minuscule village du Kosovo, trois femmes ne parviennent pas à réaliser leur rêves et leurs ambitions. Elles décident donc de laisser sortir les lionnes qui sont en elles.


Medusa d’Anita Rocha da Silveira (Brésil) avec Lara Tremouroux, Mariana Oliviera

Punie par la déesse vierge, Athéna, la belle Méduse se voit punie pour avoir perdu sa pureté. Quelques années après, Mariana doit conserver sa beauté de la femme parfaite en contrôlant chacun de ses faits et gestes. Mais un jour, son envie de crier sera incontrôlable.


Mon légionnaire (Our Men) de Rachel Lang (Belgique, France) avec Louis Garrel, Camille Cottin
Film de clôture

La légion Etrangère est la seule chose qui les lie dans ce monde où les femmes luttent pour garder leur amour vivant, les couples tombant amoureux en territoire dangereux, les hommes à la guerre en France.


Murina d’Antoneta Alamat Kusijanović (Croatie) avec Gracija Filipovic, Danica Curcic, Leon Lucev
Premier long-métrage

Sur un île de la Croatie, Julija et sa mère vivent emprisonnées par son père. Grâce à une rencontre charmante avec une ami de la famille, les choses sont sur le point de changer.


Neptune Frost de Saul Williams et Anisia Uzeyman (U.S.A) avec Eliane Umuhire

Une histoire d’amour entre un mineur et une vagabonde intersexuée donnant naissance à MartyLoserKing.


Ouistreham (Between Two Worlds) d’Emmanuel Carrère (France)
Film d’ouverture

Marianne Winckler, une célèbre écrivaine, décide d’écrire un ouvrage sur la précarité au travail. Pour cela, elle choisit de vivre cette expérience en immersion jusqu’à créer des liens forts avec beaucoup d’amour et de respect envers ses compagnes. Mais elle redoute le jour où ces amitiés risquent de partir en éclat face à la vérité.


Re Granchio (La Légende du Roi Crabe, The Tale of King Crab) d’Alessio Rigo de Righi et Matteo Zoppis (Chili, France) avec Gabriele Silli, Maria Alexandra Lungu

A la fin du XIXe siècle, l’alcoolique et rebelle, Luciano tue accidentellement sa fiancée lors d’une confrontation avec le chef du village. Exilé sur une île de la Terre de Feu, l’obsession de trouver un trésor lui sert d’occupation et de but afin de se racheter.


Retour à Reims (Fragments) – (Returning to Reims (Fragments)) de Jean-Gabriel Périot (France) avec la voix d’Adèle Haenel

A travers le texte de Didier Eribon récité par la douce voix d’Adèle Haenel, le portrait d’une histoire intime et politique du monde ouvrier en France des années 50 à aujourd’hui, est raconté à partir d’archives.


The Souvenir Part II de Joanna Hogg (U.S.A, Grande-Bretagne) avec Honor Swinton-Byrne, Tilda Swinton, Tom Burke


A travers son film du fin d’étude, Julie tente de démêler ses sentiments qu’elle avait pour un homme manipulateur en cherchant à éclairer l’existence imaginaire que ce dernier s’appropriait.


Yong an zhen gu shi ji (Ripples of Life) de Shujun Wei (Chine) avec Zishan Wang, Jiajia Wang


البحر أمامكم (Face à la mer, The Sea Ahead) d’Ely Dagher (Qatar, U.S.A) avec Manal Issa
Premier long-métrage

Absente depuis longtemps à Beyrouth, Jana revient et reprend contacte avec sa vie d’avant remplie de mystères.


Une séance spéciale: The Souvenir de Joanna Hogg

La Quinzaine des réalisateurs a aussi dévoilé son programme pour les courts métrages: Anxious Body de Yoriko Mizushiri
El Espacio sideral (The Sidereal Space) de Sebastián Schjaer
Simone est partie (Simone Is Gone) de Mathilde Chavanne
Sycorax de Lois Patiño et Matías Piñeiro
The Parents’ Room (La Chambre des parents) de Diego Marcon
The Vandal d’Eddie Alcazar
The Windshield Wiper d’Alberto Mielgo
Train Again de Peter Tscherkassky
When Night Meets Dawn (Quand la Nuit rencontre l’Aube) d’Andreea Cristina Borțun

Carrosse d’or : Monrovia, Indiana de Frederick Wiseman


Soyez le premier a laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.