Appuyez sur “Entrée” pour passer au contenu

Impressions journalières du #FNCA

Mis à jour le 10 avril, 2021

IMPRESSIONS DU 9 AVRIL

Au programme de ce 9 Avril, une séance de clips, deux séances en compétition intitulés sueurs froides et introspections, avec des propositions intéressantes surtout dans cette dernière.


Précieux de Paul Mas en sélection Sueurs froides

Un sujet dont on parlait très peu jusqu’à présent, le harcèlement scolaire, la méchanceté des enfants face à la différence. Ici le regard porté interroge intelligemment la « cause », notamment en ce qu’il conclut au défaitisme, à la nécessité pour pouvoir s’intégrer de ne pas se mêler, de ne pas se laisser attendrir et de chercher à aider, pour ne pas prendre le risque d’être assimilé.


Homeless Home d’Alberto Vasquez en sélection Sueurs froides

De très belles images noir et blanc qui convoquent des figures de la peinture macabre (sorcières, diablotins, ogres, …). Le récit en lui même est bien plus anecdotique ceci dit, dommage car l’idée de la métaphore est excellente (le retour au pays d’origine à cause de la crise économique), l’univers posé, les décors sont somptueux.


Friend of a friend de Zachary Zezima en sélection Sueurs froides

Un récit bien étrange sur l’homosexualité refoulé, mais aussi à l’instar de l’empire des sens, sur le lien qui se noue entre un tortionnaire et sa victime.


Le monde en soi de Sandrine Stoainov, Jean-Charles Finck en sélection Introspections

Le film nous présent un personnage très intéressant, aux aspirations artistiques, qui rapidement nous captive. Une technique d’animation et de dessin parfaitement adaptée – des techniques d’art plastiques distinctes retenues pour illustrer des situations et états d’âmes données, -pour évoquer la vie et l’œuvre d’une femme sensible, au talent de peintre impressionnant.


Filles bleues, peur blanche de Marie Jacotey et Lola Halifa-Legrand en sélection Introspections

Un récit étrange, dont on ne sait dire avec certitude s’il s’aventure du côté de l’épouvante – drame à la Massacre à la tronçonneuse – ou du délire déclenché en réaction à une phrase pour le moins maladroite, le tout avec un regard ricaneur.


Bleu de Sara Dermidjian en sélection Introspections

Un petit film touchant – au graphisme simple mais mignon – qui sensibilise à la maltraitance des enfants et la répercussion que cela peut avoir.


Trait calme de Gabrielle Mouret en sélection Introspections

Un film abstrait pour évoquer le quotidien d’un homme qui se remarque par une utilisation d’effets spéciaux numériques intéressants, qui interrogent par effet d’éclipse progressive.

Pages: 1 2 3 4 5 6 7

Soyez le premier a laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.