Taper "Entrée" pour passer le contenu

Court-Métrange – c’est parti !

Le succès du festival Court Métrange d’années en années ne se dément pas. Il faut dire que le festival a de nombreux atouts, outre une constante innovation dans les animations proposées, outre la ferveur et la passion du public, très chauffée – façon stade rouge et noire – dans les séances en salle par les joviaux animateurs, outre ses affiches magnifiques, le festival donne à voir un nombre très importants de courts métrages internationaux que vous aurez beaucoup de mal à voir ailleurs. Les catégories proposées pour classer les films en disent très longs sur l’inclassabilité des différentes oeuvres… Ne vous y trompez-pas, dans chaque séance composée par les organisateurs, vous ne trouverez peut être pas que des chefs d’oeuvre, mais la proposition est si originale, si diversifiée, qu’il est fort à parier que vous serez au final ravi d’avoir découvert des films sortis de nul part … A Rennes les transmusicales ont de tout temps eut cette fonction de défricheurs de talents – côté musique, on peut dire que Court-Métrange vise également à faire connaître des auteurs hors sentiers battus – côté cinéma de genre …

Par ici le programme !

La 16e édition de la compétition internationale du festival Court Métrange Festival international du court métrage insolite & fantastique de Rennes, a déjà débuté !

Le Parcours Métrange, hante déjà la ville de Rennes, autour de cette figure passionnante qu’est celle du Fantôme !

Cette semaine rendez-vous pour les premières séances au Cinéma Gaumont, ce mardi 15/10, avec deux films pour une ouverture sur le long : l’inévitable A Ghost story de David Lowery et L’Emmurée vivante de Lucio Fulci, et les conférences, dont la très attendue avec Guy Astic pour De l’autre côté. Aperçu du cinéma des fantômes au Champs Libres, mercredi 16 à 18h30, qui sera suivie de l’inauguration de la compétition, au café des Champs Libres, à 20h30.

La remise des prix aura lieu le samedi 19 octobre, toujours au Café des Champs Libres.

Retrouvez toute la programmation également sur http://www.courtmetrange.eu/

Les temps forts du festival jour par jour

La compétition internationale 

Une sélection reflétant le meilleur de la production mondiale annuelle de courts métrages insolites et fantastiques, sera montrée en présence des réalisateurs invités du 15 au 20 octobre, au Cinéma Gaumont Rennes.

Le Jury de la compétition internationale

Le réalisateur du traumatique Martyrs et du vertigineux GhostlandPascal LAUGIER présidera le Jury de cette 16e édition. Il sera accompagné dans sa tâche par Catriona MACCOLL, actrice anglaise et légende du cinéma bis (Frayeurs, L’Au-delà, La Maison près du cimetière… et Saint Ange de Pascal Laugier !), Karel QUISTREBERT, Déléguée générale du Festival des Maudits Films (Grenoble), Guy ASTIC, Président du Festival Tous Courts (Aix-en-Provence), directeur des éditions Rouge Profond, auteur d’ouvrages sur David Lynch, Stephen King…, Hervé MAHIEUX, acteur pour le petit écran (séries Doc Martin, Le champ Dolent…) et le grand (Rebelles, Allan Mauduit, Le mystère Henri Pick, Rémi Bezanson…), la cinéaste Joyce NASHAWATI a qui l’on doit le thriller Blind Sun (2016) et Christophe TAUDIÈRE, responsable du Pôle court-métrage à France Télévisions depuis avril 2011.

PASCAL LAUGIER • PRÉSIDENT DU JURY
« Quand je vois un film d’horreur réussi, à 14 ans comme aujourd’hui, le sol se dérobe sous mes pieds : c’est presque métaphysique, je m’interroge sur ce que je suis en train de regarder et si je fais bien de le regarder *». Force est de constater que Pascal Laugier, réalisateur français, a bien eu raison de questionner dès son plus jeune âge son rapport intime au cinéma fantastique. L’enfant qui placardait fièrement des photos de Dario Argento et David Cronenberg dans sa chambre s’impose aujourd’hui comme l’avocat d’un cinéma largement sous-estimé en France : celui de l’angoisse, du fantastique, de l’horreur et du dérangeant. Si troublant que son second long métrage Martyrs (2008), tourné au Canada, lui a valu la menace d’une interdiction aux moins de 18 ans. Pascal Laugier lance sa carrière aux yeux du grand public en réalisant le making-of du film Le Pacte des loups (2001) de Christophe Gans. Son premier long métrage, Saint Ange (2004), dans lequel il dirige Lou Doillon et Virginie Ledoyen, consacre son image de cinéaste obsédé d’horreur et de fantastique pour notre plus grand bonheur. Concrétisant les attentes, viennent Martyrs (2008) et The Secret (2012). Enfin, ce n’est que récemment que la presse généraliste française accorde un accueil chaleureux à son dernier film, Ghostland (2018), thriller horrifique qui obtient le Prix du public, le Prix du jury Syfy et le Grand Prix du Festival international du film fantastique de Gérardmer. *Télérama, interview de Frédéric Strauss, le 14 mars 2018

KAREL QUISTREBERT
Titulaire d’un bac option cinéma, chargée de communication au Festival du Court Métrage en Plein-air de Grenoble, documentaliste-film à la Cinémathèque de Grenoble puis coordinatrice au Ciné-Club (toujours de Grenoble), Karel Quistrebert crée le Festival des Maudits Films en 2009, festival qui propose depuis plus de dix ans, durant l’hiver, cinq jours dédiés au Cinéma Bis. Biberonnée aux westerns et aux films de la Qualité française, son cœur navigue entre Orson Welles et Rob Zombie, en passant par Ernst Lubitsch et John Carpenter, tout en ayant une admiration sans bornes pour Germaine Dulac et Ida Lupino. Son film doudou (celui qui réconforte et réconcilie avec le cinéma en cas de déprime) : Infernal Affairs, d’Alan Mak et Andrew Lau – et du fait, une réelle détestation pour Les Infiltrés de Scorsese.

CATRIONA MACCOLL
Catriona MacColl tient son premier grand rôle en 1978 dans Lady Oscar, réalisé par Jacques Demy. Elle connaît ses plus grands succès dans les films d’horreur de l’italien Lucio Fulci qui, lui propose le rôle principal du très violent L’Audelà (L’Aldilà) en 1981. La même année, Catriona tourne pour la troisième fois consécutive pour Lucio Fulci dans La Maison près du cimetière (Quella villa accanto al cimitero). L e film est alors considéré comme le meilleur de Lucio à cette époque. Mais l’actrice ne veut plus se cantonner au fantastique. On la voit alors dans Les Diplômés du dernier rang de Christian Gion (1982) ; elle retrouve également Jacques Demy pour Trois places pour le 26. En 1998, elle joue le rôle de Mrs. Smith dans La fille d’un soldat ne pleure jamais. Elle revient au cinéma de genre avec le film Saint Ange de Pascal Laugier en 2004. En 2011, elle figure également dans l’un des segments du film à sketches The Theatre Bizarre dans le rôle d’une sorcière.

GUY ASTIC
Président du Festival Tous Courts d’Aix-en-Provence, Guy Astic dirige depuis vingt ans les éditions Rouge Profond. Auteur de deux ouvrages sur David Lynch (Lost Highway et Twin Peaks), il a coordonné deux collectifs sur Stephen King et publié, entre autres, Outrance et ravissement , Images et mots de l’horreur 1 , Territoires de l’effroi, Images et mots de l’horreur 2 . En 2008, il rédige la préface du livre de Frédéric Astruc Martyrs et de Pascal Laugier, Mélancolie du chaos.

CHRISTOPHE TAUDIÈRE
Christophe Taudière est responsable du Pôle court métrage à France-Télévisions depuis avril 2011. Après des études de Lettres modernes et une maîtrise de Techniques et langages des médias (à Paris IV Sorbonne), il devient en 1999 collaborateur littéraire au sein de l’émission consacrée aux courts métrages sur France 2 Histoires Courtes, auprès d’Alain Gauvreau. En 2003, il devient conseiller de programmes et responsable éditorial de cette même émission.

JOYCE NASHAWATI
Née à Beyrouth, Joyce A. Nashawati a grandi entre Athènes, Accra et Kuwait city. Après des études de cinéma en Grande-Bretagne, elle s’installe à Paris. Elle réalise trois court métrages, avant de tourner son premier long Blind Sun , thriller dystopique sorti en 2016 et sélectionné entre autres à Toronto, Sitges et Neuchâtel. Elle développe actuellement deux longs-métrages fantastiques, en France et au Japon.


HERVÉ MAHIEUX
Formé à la Comédie de Caen et au Nouveau Théâtre d’Angers, Hervé Mahieux est comédien et interprète. Avec dix longs métrages à son actif et ayant tourné avec Cédric Klapisch et Gérard Jugnot, en 2019 il est à l’affiche de Roxanne de Mélanie Auffret, Rebelles d’Allan Mauduit et Le mystère Henri Pick de Rémi Bezançon. Hervé Mahieux cumule les médiums en travaillant aussi bien avec le cinéma, le théâtre et la télévision. Néanmoins le court métrage tient une place importante dans sa carrière, à ce titre il est nommé en 2009 pour le prix du meilleur acteur aux Lutins du court métrage.

La bande annonce officielle

Commentez le premier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.