Auteur Sujet: Les films de Lynch  (Lu 40079 fois)

Hors ligne Gilda

  • Full Member
  • ***
  • Messages: 186
Les films de Lynch
« le: janvier 09, 2014, 06:56:22 am »
Quand Lynch a le pouvoir et les moyens de faire du Lynch (comprendre : quand les producteur le laisse un tant soit peu libre de créer de ce qu'il veut), peu sont les gens, y compris ses fans, à comprendre "tout le délire" -et j'emploie le mot délire sciemment, à savoir au sens argot moderne du terme mais aussi psychanalytique.

Qu'en pensent les fans de Lynch ?
Et, aux chanceux qui ont trouvé des indices voire des réponses, pouvez-vous nous faire part de vos clés, explications, interprétation de ses films ?

« Modifié: janvier 10, 2014, 05:41:29 pm par Gilda »



Hors ligne Pat Monkey

  • Full Member
  • ***
  • Messages: 101
Re : Les films de Lynch
« Réponse #1 le: janvier 28, 2014, 04:51:02 pm »


Cette analyse brillante de Pierre Tevanian est bien connue des internautes qui parcourent le web à la recherche d'explications sur le film de Lynch.  Sa version "papier" devrait être publiée le mois prochain sous cette couverture.

J'ai quelque peu détourné son titre pour mon commentaire du film. Il est vrai que, de toute façon, la psychanalyse rejette en bloc toutes les "clés des songes" proposant des interprétations toutes faites, c'est-à-dire essentiellement basées sur la symbolique.
« Modifié: janvier 28, 2014, 06:46:58 pm par Pat Monkey »

Hors ligne Gilda

  • Full Member
  • ***
  • Messages: 186
Re : Les films de Lynch
« Réponse #2 le: janvier 28, 2014, 05:24:53 pm »
Tu parles beaucoup de psy, c'est un sujet qui t'intéresse, en dehors des clés qu'il peut fournir pour certains films ?
Tu as lu le livre noir de la psychanalyse de Michel Onfray ?

Hors ligne Pat Monkey

  • Full Member
  • ***
  • Messages: 101
Re : Re : Les films de Lynch
« Réponse #3 le: janvier 28, 2014, 06:06:55 pm »
Tu parles beaucoup de psy, c'est un sujet qui t'intéresse, en dehors des clés qu'il peut fournir pour certains films ?
Tu as lu le livre noir de la psychanalyse de Michel Onfray ?

Je me suis intéressé à la psychanalyse il y a longtemps. Puis je l'ai enterrée, ne la trouvant pas réjouissante. J'y suis revenu récemment à l'occasion de ma relecture de l'œuvre de Lynch, maintenant que la philo me lasse.

C'est mon allusion à mon côté libertaire-libertin qui te fait citer Michel Onfray ? Livre noir, livre brun, livre gris... je m'en tiens aux classiques. La philosophie n'a jamais fait bon ménage avec la psychanalyse (même si elle a maintenant sa place dans la plupart des ouvrages sérieux qui traitent de philosophie). Tout ce qu'on a pu écrire à son sujet ne m'intéresse pas. Des scientifiques (qui détiennent seuls le savoir) vont jusqu'à nier l'existence d'un inconscient qui guiderait nos actes. Pour moi, cela revient à nier une évidence. Si la psychanalyse n'est pas une science exacte, avec des gens pareils la science est incertaine...

Hors ligne Gilda

  • Full Member
  • ***
  • Messages: 186
Re : Re : Re : Les films de Lynch
« Réponse #4 le: janvier 28, 2014, 09:21:52 pm »
Tu parles beaucoup de psy, c'est un sujet qui t'intéresse, en dehors des clés qu'il peut fournir pour certains films ?
Tu as lu le livre noir de la psychanalyse de Michel Onfray ?

Je me suis intéressé à la psychanalyse il y a longtemps. Puis je l'ai enterrée, ne la trouvant pas réjouissante. J'y suis revenu récemment à l'occasion de ma relecture de l'œuvre de Lynch, maintenant que la philo me lasse.

C'est mon allusion à mon côté libertaire-libertin qui te fait citer Michel Onfray ? Livre noir, livre brun, livre gris... je m'en tiens aux classiques. La philosophie n'a jamais fait bon ménage avec la psychanalyse (même si elle a maintenant sa place dans la plupart des ouvrages sérieux qui traitent de philosophie). Tout ce qu'on a pu écrire à son sujet ne m'intéresse pas. Des scientifiques (qui détiennent seuls le savoir) vont jusqu'à nier l'existence d'un inconscient qui guiderait nos actes. Pour moi, cela revient à nier une évidence. Si la psychanalyse n'est pas une science exacte, avec des gens pareils la science est incertaine...

Ah non ce qui me faisait te poser cette question c'est simplement qu'il a écrit un livre qui démhytifie Freud.
Sinon la psychiatrie m'intéresse beaucoup, et la psychologie est trop approximative, basée sur une âme occidentale -il suffit de vivre en Chine ou en Afrique pour comprendre qu'on ne peut pas appliquer ces choses là sur d'autres culture que celle de Freud.
J'ai été étonnée de voir que Lacan est un "philosophe français" pour des gens habitant à Londres. Donc il n'y est pas enseigné. Alors que dans ma ville et sa fac de psycho, c'est un Dieu vivant...

Je pourrais en parler des heures (de maladies psychiatriques et de philo)... Mon grand-père était professeur en neurologie, d'ailleurs c'est lui qui m'a démontré que Freud... c'était un peu ridicule. Même si les scientifiques purs peuvent être aussi trop extrêmes au sens où il pense qu'un humain n'est qu'une série de symptome et qu'il suffit de donner un cachet bleu si la personne pleure trop, et un cachet rose si elle est trop enthousiaste etc... (bien entendu je fais de l'humour et je caricatrure). Je pense qu'une approche purement scientifique est indispensable pour les vrais malades mentaux et que l'analyse ne sert à rien pour les psychotiques.
Pour le truc d'Onfray c'est parce que j'ai été très marquée par certaines anecdotes sur les patients de Freud.

 

Sitemap 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19