Auteur Sujet: PLAISIR COUPABLES (ces films qu'on a honte de regarder mais qu'on aime)  (Lu 25941 fois)

Hors ligne Gilles Eusebe

  • Administrator
  • Jr. Member
  • *****
  • Messages: 97
Soit ce sont des films nuls -mais vous les aimez quand voire vous les aimez pour ça, parce qu'ils sont nuls (cf les fans de Nanards).



Soit ce sont des films que vous n'osez pas avouer aimer car votre entourage ou autre vous diraient : "Quoi, tu regardes ça ?"

« Modifié: janvier 20, 2014, 08:02:58 pm par le mag cinema »



Hors ligne Gilda

  • Full Member
  • ***
  • Messages: 186
Re : PLAISIR COUPABLES (ces films qu'on a honte de regarder mais qu'on aime)
« Réponse #1 le: janvier 10, 2014, 02:34:28 am »
Sans doute le meilleur film de Lindsay Lohan (si si, j'assume) et y'a du casting "intello" à la clé -Rachel Mc Adams qui a tourné pour Woody Allen ou Amanda Seyfried chez Egoyan :



Sinon :




Hors ligne Gilles Eusebe

  • Administrator
  • Jr. Member
  • *****
  • Messages: 97
Re : PLAISIR COUPABLES (ces films qu'on a honte de regarder mais qu'on aime)
« Réponse #2 le: janvier 20, 2014, 08:02:34 pm »
Et la tendresse bordel
http://www.youtube.com/watch?v=pg3pSZgfB8U#

Le chaud lapin
http://www.youtube.com/watch?v=kJ3Tq1R_xzM#


Tous les Pierre Richard
Pierre Richard -Medley

le Professionnel
Le professionnel

Le magnifique
Le Magnifique Trailer Jean-Paul Belmondo

Mon nom est personne (m'enfin c'est un Sergio Leone quand même !)
Mon nom est personne-Music Theme

Les galettes de pont aven
Les Galettes De Pont Aven
« Modifié: janvier 20, 2014, 08:05:56 pm par Gilles Eusebe »

Hors ligne Gilda

  • Full Member
  • ***
  • Messages: 186
Re : PLAISIR COUPABLES (ces films qu'on a honte de regarder mais qu'on aime)
« Réponse #3 le: janvier 20, 2014, 08:06:07 pm »
Moi y'a rien à faire dès que j'entends la musique du Professionnel, je pense à ça :

Pub Royal Canin Année 1986

 :P

Hors ligne Pat Monkey

  • Full Member
  • ***
  • Messages: 101
Re : PLAISIR COUPABLES (ces films qu'on a honte de regarder mais qu'on aime)
« Réponse #4 le: janvier 22, 2014, 04:01:46 pm »
Moi, je ne me sens pas coupable... Patrick Schulmann, Pierre Richard, Terence Hill, Bebel, Joël, que des bons films en somme.

Hors ligne Gilda

  • Full Member
  • ***
  • Messages: 186
Re : PLAISIR COUPABLES (ces films qu'on a honte de regarder mais qu'on aime)
« Réponse #5 le: janvier 25, 2014, 03:32:08 am »
Euh franchement je ne sais pas pourquoi mais Et la tendresse bordel, je ne peux juste pas. C'est un film de mecs a priori car toutes les personnes qui m'en ont parlé ou qui l'apprécient sont des mecs. Ca doit être marrant au second degré (genre P.R.O.FS) mais je n'y arrive tout simplement pas.

Idem pour La galettes de Pont Aven. Je l'ai testé sur des filles et elles étaient outragés. Certains bretons le sont aussi (cf la chanson Kenavo, kenavo).  ;D


Hors ligne Gilda

  • Full Member
  • ***
  • Messages: 186
Bon, j'ai acheté ce film.
Double CD -le 2eme contient plein de bonus.
C'est aussi bon qu'un Roger Vadim en petite forme mais je ne regrette pourtant pas de l'avoir vu -je suis fan de Gainsbourg, ça doit être pour ça. ::)



Je certifie par ailleurs que c'est un NANARD, pas le pire des nanards, mais un authentique nanard quand même.

Ca me fait penser que je n'ai pas honte d'aimer voir et revoir cet autre mauvais film (sà défaut d'être bon il n'est pas ennuyeux et Virginie Ledoyen est très bien dedans) :



Hors ligne Pat Monkey

  • Full Member
  • ***
  • Messages: 101
Bon, j'ai acheté ce film.
Double CD -le 2eme contient plein de bonus.
C'est aussi bon qu'un Roger Vadim en petite forme mais je ne regrette pourtant pas de l'avoir vu -je suis fan de Gainsbourg, ça doit être pour ça. ::)

Moi aussi je suis fan de Gainsbarre, mais est-ce que pour autant j'irais jusqu'à acheter un navet du seul fait de sa présence ? Ben oui, justement. Sinon moi qui suis fan de BB, pourquoi j'aurais acheté "La Mariée est trop belle" ou "En effeuillant la marguerite" ?

Un Roger Vadim en petite forme, je connais (je ne connais même que ça). Alors c'est quoi, un Roger Vadim en grande forme ?

Hors ligne Gilda

  • Full Member
  • ***
  • Messages: 186
Bon, j'ai acheté ce film.
Double CD -le 2eme contient plein de bonus.
C'est aussi bon qu'un Roger Vadim en petite forme mais je ne regrette pourtant pas de l'avoir vu -je suis fan de Gainsbourg, ça doit être pour ça. ::)

Moi aussi je suis fan de Gainsbarre, mais est-ce que pour autant j'irais jusqu'à acheter un navet du seul fait de sa présence ? Ben oui, justement. Sinon moi qui suis fan de BB, pourquoi j'aurais acheté "La Mariée est trop belle" ou "En effeuillant la marguerite" ?

Un Roger Vadim en petite forme, je connais (je ne connais même que ça). Alors c'est quoi, un Roger Vadim en grande forme ?

J'aime beaucoup "La mariée était trop belle" ou "En effeuillant la marguerite"...

Vadim en forme : Et dieu créa la femme. Vadim en petite forme : Don Juan 73 et tant d'autres. Notamment le "remake" pourri qu'il fit à la télé US d'Et Dieu créa la femme (sacrilège).

Pour répondre à ta remarque : il se trouve que je suis plus fan de Gainbroug que de Gainsbarre. Gainsbarre était surmédiatisé, redondant, toujours les mêmes expressions... Alors que le Gainsbourg de Slogan est inédit. Il était à son top à l'époque et il n'était pas une star. Le film est un document exceptionnel de ce Gainsbourg là, si peu médiatisé, si peu interviewé, si élégant, charmant et drôle... et beau gosse ! Jane Birkin aussi n'avait pas encore composé son personnage. Le film est joli, visuellement, et en tant que cliché de l'époque... Le réal était un grand publicitaire et c'est bien le problème : pas de récit, une série de pub sans cohérence, un peu comme "Les femmes" de je ne sais plus qui... J'ai passé un bon moment, je ne regrette pas de l'avoir acheté. Gainsbourg est mieux que dans "Charlotte for ever" ou les péplum en minijupe. Mais ce n'est pas, à proprement parler, du cinéma.
Sinon les extraits donnaient à voir un autre film...

Je cherchais un extrait du film (comme d'hab')
Et je trouve le film complet sur youtube (comme d'hab')  :o

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=610iC42h4vo#[/youtube]

Hors ligne Pat Monkey

  • Full Member
  • ***
  • Messages: 101
J'ai dit Gainsbarre comme j'aurais dit Gainsbourg. Du point de vue musical, je préfère aussi sa période Gainsbourg, je dirai jusqu'à l'album "Gainsbourg percussions". J'ai commencé à véritablement décrocher avec l'album ""Rock Around the Bunker" (et même le précédent) avec une petite exception pour son premier album reggae (mais pas le second). Quant à sa période Gainsbarre, elle ne me choque pas. Elle m'attriste, c'est tout. Quand je le revois, complètement bourré, tirer le pauvre Lulu sur la scène du Casino de Paris, je me dis que sur ce coup-là le public aurait dû le siffler plutôt que de rire de ses conneries.

Pour en revenir à BB, passe encore pour En effeuillant la marguerite, il y a Gélin et surtout le numéro de Darry Cowl (il est bon dans tous ses films et davantage encore au théâtre), mais La Mariée est trop belle, pour moi c'est le prototype même du nanar bien de chez nous. Et tu dis que Vadim tenait la grande forme avec Et dieu créa la femme, audacieux dans son propos (pour l'époque évidemment), mais tout ce qu'il y a de conventionnel dans sa réalisation. Je ne reviens pas sur les clichés éculés au moment de la sortie du film, j'ai déjà eu l'occasion d'en parler, ni sur les artifices utilisés pour dissimuler la nudité de Brigitte. La seule véritable scène provocante du film, c'est le repas de noces, c'est peu pour un film qui se voulait sulfureux.

Hors ligne Gilda

  • Full Member
  • ***
  • Messages: 186
Re : PLAISIR COUPABLES (ces films qu'on a honte de regarder mais qu'on aime)
« Réponse #10 le: mars 29, 2014, 11:14:56 pm »
J'avoue ne pas te suivre sur ce point-là.
Pour moi les nanards de Bardot c'est Shalako, Les novices, Don Juan 73, Boulevard du rhum.
La mariée était trop belle, En effeuillant la marguerite ou Et Dieu créa la femme tiennent encore du cinéma, avec un côté "qualité française" (sauf le Vadim) qui assurait un minimum d'acteurs corrects, d'image correctement filmée, avec une construction, des lumières faltteuses etc, alors que ceux que j'ai cité plus haut non ni narration, ils sont cheap, c'est de la série Z, c'est attristant -je rajouterais les Femmes et d'autres d'ailleurs concernant B.B. Alors que les film de B.B à ses débuts que j'ai cités sont nomaux. Manina la fille sans voile par contre et nul et ennuyeux. Les week end de Néron (il n'y a qu'à lire le titre) ça c'est du nanard (volontaire pour le coup).

Bon rien à voir avec Slogan, mais je peux rajouter celui-là à mes plaisirs coupables, auquel aucun "intello' n'a voulu m'accompagner (je crois même que je vais y retourner une 2ème fois) :



Sous les bons conseils d'un ami qui aime Borat, les comédies potaches américaines et les films avec Franck Dubosq, j'ai vu ça :

https://www.youtube.com/watch?v=8kZlr4wT3Vc

je n'ai pas aimé les blagues crades, mais le reste si. Dans ce genre de comédie, ils sont tellement nombreux à paufiner le scénario qu'il y a un gag toutes les 30 secondes, donc ça finit par atteindre un certain type d'humour à un moment donné

« Modifié: mars 29, 2014, 11:21:48 pm par Gilda »

Hors ligne Pat Monkey

  • Full Member
  • ***
  • Messages: 101
Re : PLAISIR COUPABLES (ces films qu'on a honte de regarder mais qu'on aime)
« Réponse #11 le: avril 11, 2014, 05:21:12 pm »
J'avoue ne pas te suivre sur ce point-là.
Pour moi les nanards de Bardot c'est Shalako, Les novices, Don Juan 73, Boulevard du rhum.
La mariée était trop belle, En effeuillant la marguerite ou Et Dieu créa la femme tiennent encore du cinéma, avec un côté "qualité française" (sauf le Vadim) qui assurait un minimum d'acteurs corrects, d'image correctement filmée, avec une construction, des lumières faltteuses etc, alors que ceux que j'ai cité plus haut non ni narration, ils sont cheap, c'est de la série Z, c'est attristant -je rajouterais les Femmes et d'autres d'ailleurs concernant B.B. Alors que les film de B.B à ses débuts que j'ai cités sont nomaux. Manina la fille sans voile par contre et nul et ennuyeux. Les week end de Néron (il n'y a qu'à lire le titre) ça c'est du nanard (volontaire pour le coup).

En pleine préparation des journées Starewitch pour la rentrée de septembre et avec deux pleines journées de projection réservées aux professionnels la semaine prochaine, je n'ai guère trouvé le temps de m'attarder sur les blogs et les forums ces dernières semaines (fin de digression).

Cette fois je suis bien d'accord avec toi : Shalako, Les Novices, Don Juan 73, Les Femmes, Boulevard du rhum, c'est vraiment ce que Bardot a tourné de pire et à tout prendre je préfère encore revoir La Mariée est trop belle ou En Effeuillant la marguerite qui sont des films gentils et drôles plutôt qu'un film au discours prétentieusement littéraire comme Les Femmes (il faut dire qu'avec Cécil Saint-Laurent, il ne pouvait pas en être autrement).

Le gros problème de Manina la fille sans voile, outre l'abus de confiance que constitue son titre, c'est l'absence de Brigitte pendant les trois quarts du film. Un grand moment de franche rigolade quand même, à la fin du film, quand on voit le bateau couler au fond de l'eau. On dirait la maquette d'un bateau miniature qu'on trouvait à l'époque dans les paquets de lessive Bonux.  :)
 
« Modifié: avril 11, 2014, 05:27:05 pm par Pat Monkey »

Hors ligne Gilda

  • Full Member
  • ***
  • Messages: 186
Oui, ce que Bardot faisait à la fin de sa carrière, ce n'était même plus du cinéma -à mon sens- et c'était super baclé -sauf l'Ours et la Poupée.

Bon, sinon, pour rester dans le thème du topic c'est le 10 ème anniversaire d'un de mes plaisirs coupables Mean Girls / Lolita malgré moi.

Du coup, Lindsay Lohan, qui renie le très bon film The canyons et préférait mettre en avant sa télé réalité qui a foiré, a mis ça en photo de couv' sur son facebook (comme elle était mignonne :-*) :



Et aussi ça sur son facebook en faisait un jeu de mots douteux en anglais :

We "wore" pink :



Comme l'histoire du film est sur une jeune fille intelligente et sensible rejetée par les pinbêches du lycée, et que les rejetés, c'est bien connu, ne peuvent pas s'attabler au self avec les stars du lycée, Lindsay, 27 ans maintenant, a décidé de faire dans la philantrophie et de faire une campagne contre ce type de rejet en relayant cette célèbre réplique du film :


 

Sitemap 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19