Press "Enter" to skip to content

#Venezia76 Le palmarès des #GiornateDegliAutori

PRIX DU MEILLEUR REALISATEUR GDA

La Llorona de Jayro Bustamante

Le lauréat du prix du meilleur réalisateur GdA est La Llorona de Jayro Bustamante. Nous souhaitons également mettre en avant les autres films de la liste: Seules les bêtes de Dominik Moll pour sa fresque précise et profonde de la solitude et Boże Ciało de Jan Komasa pour son regard irrévérencieux sur la religion. Bustamante, l’une des voix les plus singulières du cinéma latino-américain, dresse un portrait de l’histoire tragique du Guatemala et de ses plaies ouvertes inspirées du conte populaire du même nom. La combinaison de la poésie et de la politique construit un conte de fées troublant et aigu qui parle non seulement du passé mais aussi du présent. La Llorona est une histoire intime de fantômes racontée par un personnage féminin vivant qui traite des thèmes de la perte, du déni et de l’acceptation. Comme le dit le couplet de La Llorona: Dicen que no tengo duelo, Llorona, porque no me ven llorar. Merci beaucoup que ce ne soit pas le cas, Llorona! Puissent ces versets de tristesse mais aussi de force se répandre dans le monde entier ».

PRIX PUBLIC BNL

Un divan à Tunis de Manele Labidi

LABEL EUROPA CINEMAS

Boże Ciało (Corpus Christi) de Jan Komasa
«Le film est une combinaison attrayante de tragique et de comique, parfois violent, parfois touchant. Corpus Christi révèle la performance surprenante et absolue de Bartosz Bielenia dans le rôle charismatique de Daniel, un jeune délinquant qui trouve un moyen de sortir de sa conduite criminelle en devenant prêtre. Quand il est envoyé pour travailler dans une usine, Daniel s’échappe dans un village voisin en se faisant passer pour un prêtre, ce qui a un impact étonnamment positif sur la communauté locale sectaire. L’histoire représente très clairement les conflits entre le bien et le mal dans la société d’aujourd’hui. De plus, le choix intelligent du film d’utiliser une musique contrastée est particulièrement efficace pour mettre en évidence les tensions et les conflits au sein de Daniel. Un film à montrer au public à travers l’Europe; nous espérons que la victoire du label Europa Cinemas facilitera sa circulation « .

D’autres prix ont été distribués lors de la cérémonie de remise des prix, quelque peu austère dira-t-on:

https://youtu.be/9affP0dBnTo

Be First to Comment

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.