#Cannes2016 Gérard Depardieu en pleurs à la Quinzaine des réalisateurs

Gérard Depardieu est venu présenté Tour De France de Rachid Djaidini à la Quinzaine des réalisateurs. Et il est apparu très ému et en pleurs, lui même a beaucoup séduit et ému le public. Retrouvez l’intégralité de son discours sur scène – attention document exceptionnel !

notez les quelques phrases choc:

« Je suis un voyou. Truffaut était un voyou. Godard un bourgeois protestant immonde« .
« J’ai le souffle de Michel Piccoli, ça m’emmerde ! Je suis beaucoup plus jeune – Ah non je ne peux pas ! »
« Je suis fatigué de vivre et effrayé de mourrir« .
« Au cinéma on est tous des pédés. Même le rap parle d’amour. Un amour étrange. Un amour des cités! Je n’ai rien contre le rap et le romantisme, je pense que c’est la même chose. »

 

A l’issue de la projection, Gérard Depardieu a partagé son émotion avec toute l’équipe du film :

0.00 avg. rating (0% score) - 0 votes

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *