Annabelle déprogrammé en raison d’incidents

Le film d’horreur Annabelle, sorti la semaine dernière sur nos écrans, a été déprogrammé de plusieurs salles  parce qu’il causerait des « incidents ».

Rarement un film projeté sur un écran aura connu autant de réactions exacerbées dans une salle. Lorsque nous avons appris la nouvelle, nous pensions à des réactions de peur (évanouissements, malaises and co). Mais il s’agirait d’autre chose.

Le film d’épouvante Annabelle, réalisé par John R.Leonetti,  qui se focalise sur le personnage de la poupée de The Conjuring, rendrait violents ses jeunes spectateurs.

A Marseille par exemple, la direction du cinéma Les 3 Palmes a pris la décision de ne plus projeter Annabelle « pour des raisons de sécurité ». alors que l’équipe du cinéma du Prado, aussi à Marseille, explique que ce genre de films d’horreur « amène une clientèle de jeunes pas faciles » (sic). Des bagarres, entre autres, ont éclaté.

Mais les spectateurs marseillais ne sont pas les seuls visés par cette déprogrammation, puisque des cinémas de Strasbourg  et de Montpellier ont également retiré le film de l’affiche pour des raisons similaires. Annabelle rendrait-ils fous ses jeunes spectateurs ou viendraient-ils à la projection pour se défouler ?
Le film cartonne aux Etats-Unis, au point de talonner Gone Girl du grand David Fincher au box-office américain… Est-ce qu’il pâtira de cette déprogrammation en France ?

Anabelle n’est pas le seul film à produire ce genre d’effets. Le même phénomène avait été observé lors de la sortie de Paranormal Activity 4 qui avait été déprogrammé de plusieurs salles françaises (notamment à Paris) Malgré tout ce dernier à frôlé le million d’entrées en France lors de son exploitation il y a deux ans.

0.00 avg. rating (0% score) - 0 votes

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *